Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

J'entretiens cette page pour exprimer mes convictions, dire mes coups de coeur, pousser des coups de gueule, publier des photos et tenter quelquefois d'avoir de l'humour. La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Encore un drame d’une cruauté sans nom !

Publié le 18 Octobre 2022 par Delatte JM in Mon coup de gueule

Encore un drame d’une cruauté sans nom !

Je ne vais pas chercher à faire du buzz avec un fait aussi sordide : Comment peut-on commettre de tels actes de cruauté sur une jeune fille de 12 ans qui n’aspirait qu’à vivre !

La principale suspecte, Dahbia B., âgée de 24 ans, qui aurait globalement reconnu les faits lors des auditions, mais avec des « explications changeantes », a été mise en examen et placée en détention. Elle souffrirait de troubles psychiques ! Une excuse qui évitera à cette déjantée d’échapper à une peine maximale !

Cependant, son profil pose problème : Cette personne a été arrêtée en août dernier à l’aéroport d’Orly par la police des frontières alors qu’elle n’avait plus de titre de séjour.

Une Obligation de Quitter le Territoire Français (OQTF) avait été émise à son encontre par la Préfecture de Police mais celle-ci ne lui avait pas été signifiée lors du contrôle de son identité.  Cette notification se fait ORALEMENT par le personnel qui constate l’interdiction. Encore un service qui merde monsieur le ministre !

De ce fait, l’OQTF n’avait donc aucune portée juridique pour la bouter hors de nos frontières !

Et voila le résultat de notre incurie ! Oui, il y a « laxisme » avéré.

Mes pensées iront à sa famille.

Je ne suis pas JUGE ! J’ai simplement une conscience !

Dans un autre cas de figure, qu’en est-il de l’ignominie envers Samuel PATY 2 ans après ?

On gueule, on se révolte, on menace, on crie vengeance ! On pleure et on oublie… Triste réalité !

Commenter cet article