La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Rebaptiser cette place mais pourquoi donc ?

Rebaptiser cette place mais pourquoi donc ?

J’ai le point de vue d’un lizéen pur cru et j’ai donc beaucoup de difficultés à mettre mon logiciel au goût du jour.

Je ne cède ni à une phobie de nos élu(e)s en recherche d’inspiration spontanée, ni à une mode qui voudrait faire disparaitre le passé, l’histoire de la ville de LIZY. Mais pourquoi donc vouloir dévitaliser ce qu’était cette bourgade rurale pour en faire une ville sans âme qui ne devient qu’un vaste dortoir ?

Mes racines briardes sont profondes et ne cède en rien à une refonte de l’histoire lizéenne, celle qui a été écrite par des lizéennes et lizéens en 2015  « LIZY SUR OURCQ -IMAGES et MEMOIRES du XXe siècle ».  

Cette place avait une âme : C’était la place du marché, lieu de rencontres et d’échanges, où bien des producteurs locaux venaient vendre leurs produits. C’était un marché rural sans étals d’objets manufacturés qui envahissent les lieux actuellement. Je me souviens des légumes de chez MAURICE, de chez DUFLOS, de la fromagerie LOISEL, du crémier de MAY, la famille GUILLOI (pardon pour l’orthographe… J’’ai la mémoire qui flanche…), des œufs et volailles des familles ULMY et DECOCQ, de la poissonnerie de la FERTE, de la charcuterie de la maison DUCHESNE d’Isles les Meldeuses, et d’autres dont j’ai perdu le nom.

Cette place est devenue au fil des temps le parking municipal, un lieu où le sans-gêne, l’incivilité s’exprime à longueur de journée ! En effet, les problèmes liés à l’évolution démographique, à notre manière de vivre se sont manifestés. Le stationnement public devient la bête noire des collectivités. Lizy n’échappe pas à cette actualité et ce parking devient un garage permanent pour bon nombre de véhicules stationnés. Je n’oublierai pas de signaler l’usage personnel des lieux par certaines entreprises du centre-ville.

Et pour corser le tout, voici une implantation – judicieuse pour l’emplacement ? La question n’a été ni posée, ni débattue - de containers en attente de services qui campent à l’entrée du parking à l’endroit même où la plaque commémorative du réseau Felix figurait. Encore des places perdues, encore une difficulté supplémentaire pour le retour par l’allée du canal.

Alors plutôt que de se creuser les méninges pour essayer de rebaptiser cet emplacement, il eût été plus intéressant de débattre sur l’usage de ce lieu de stationnement en créant pour la circonstance un atelier de confrontation d’idées ouvert à toutes et tous.

Il est clair que je ne donnerai pas de nouveau nom à ce lieu et encore moins en usant de celui d’une personnalité lizéenne (le lieu ne s’y prêtant pas).

Pour façon de plaisanter (la chose soumise à discussion ne me paraissant pas très sérieuse, désolé de le dire aussi franchement.) je proposerai : La place du sans-gêne ou (un pseudo palindrome) place IPRO (ce nom existe !)…

Je dis « NON » à une nouvelle dénomination où, tout simplement, parking du marché !

Il sera bon de préciser si le parking est public ou privé… Accès gratuit sans contrôle de temps ou accès payant avec une franchise tolérée de 15 minutes. Laissons d’autres tâches à la Police Municipale !

Cette commune qui cherche à grandir – factuellement - pour devenir « pôle citadin dortoir » devra se mettre au goût du jour et envisager l’instauration d’un stationnement payant pour certains lieux. Ce serait, je le pense, une solution de « bon sens » qui mettrait chaque automobiliste face à celui de la civilité.

Une zone limitée, en haut, à gauche, près du mur de la propriété du docteur Sorkine, pourrait être transformée en zone privée locative annuelle réservée aux seules entreprises de proximité (Pharmacie, restos, auto-école, agence immobilière)

Je n’ai nulle prétention à donner soit des conseils (amicaux), soit des solutions possibles mais il me semblerait plus IMPORTANT de définir l’usage futur de ce parking plutôt que de lui redonner un nom.

Une question subsidiaire votre Honneur (sans malices de ma part) :

Où et comment seront implantés les futurs bacs de collecte des déchets ?

Il sera toujours facile de se « défausser » en arguant que la compétence est celle de la communauté de communes… Pas la vôtre !

La mairie a institué le « conseil des jeunes »… et pourquoi pas celui des vieux ?

Bonne lecture.

Le commentaire existe… Je n’ai pas la parole mais j’ai l’écrit !

J’avais oublié de signaler ce fait inadmissible paru sur la page FB de la mairie :

« La Mairie de Lizy-sur-Ourcq a limité qui peut commenter cette publication. »

Belle exemple de communications…  à usage restreint… Une volonté ou une coquille ?

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article