La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

La croisière s’amuse…

La croisière s’amuse…

A grand renfort de pub, l’office du tourisme Meaux Marne Ourcq propose ses mini-croisières sur la Marne. 

Bien évidemment, ce n’est pas à bord d’un géant des rivières que se fera cette découverte proposée des bords de Marne soit de Meaux à Mary-sur-Marne, soit de Meaux à Germigny-l’Évêque mais sur de petites vedettes de la compagnie fluviale « Rives en Rêves » basée à La Ferté sous Jouarre, son port d’attache.

Il est vrai que Mary-sur-Marne était un haut lieu des festivités nautiques du Nord seine et marnais. On y pratiquait le bronzage sur l’ile à Castaings et la natation côté petit bras ou grand bras pour les plus courageux sans être des téméraires inconscients (Les péniches étaient très présentes à cette époque). Il y avait les barques et les pédalos de Monsieur BEDEL qui permettaient de faire le tour de l’ile ! Que de bons moments passés à cette époque.

Et puis, d’année en année, tout est foutu le camp

Plus de barques, plus de pédalos, plus de baignades ! Je dois avouer que la Marne était davantage polluée dans les années 70 ! Le petit bras est devenu impraticable par manque d’entretien. Les nénuphars ont envahi la partie de la rivière après l’ancienne écluse.

Aujourd’hui la baignade y est interdite… Vous pouvez y faire du kayak, du paddle, mais sans tomber à l’eau car vous enfreindriez la réglementation en vigueur !

Il semblerait que personne ne se soit penché sur la renaissance des loisirs fluviaux du bord de Marne à créer entre Mary et Tancrou ! Et pourtant… Il y a matière à projets !

Bon, c’était l’époque où l’on ne parlait pas de « sobriété énergétique » !

La force de nos bras (et nos jambes) était le carburant que nous utilisions ! Point de pollution !

Mais où est donc la « sobriété énergétique » aujourd’hui ?

La croisière marysienne permet un repas au « Marysien » et ce ne sera pas une bouteille de vin (75 cl) à partager en trois qui mettra en cause la sobriété !

Ce 23 juillet, j’ai assisté, un peu malgré moi, au débarquement des passagers de l’escale marysienne du jour et me suis interrogé sur ce nouveau concept lancé par le gouvernement qu’est la « sobriété énergétique ». De l’exemple à suivre ou pas en la matière de gaspi !

En effet, on peut se poser la question suivante : Des bateaux de la compagnie fluviale quittent leur port d’attache de la Ferté sous Jouarre pour gagner le point d’embarquement de MEAUX. Le trajet remonte de Meaux vers Mary puis retour à Meaux… Enfin, les embarcations rejoignent leur port de la Ferté ! Que de consommations de GO !

Pour plaisanter et sans aucun sarcasmes à l’égard des plaisanciers d’un jour, l’office du tourisme aurait pu mettre au menu soit des bateaux électriques en partance de Meaux les bains pour rejoindre Mary sur Marne ( autonomie incertaine), soit pour les plus courageux, des barques où de charmants messieurs auraient ramé comme ils l’auraient fait sur une grande barque à rames au bois de Boulogne…

La récompense ? Un pique-nique gratuit !

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article