Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Y' en a pour tout le monde !

Y' en a pour tout le monde !

Toute la presse est montée au créneau pour dénoncer les « errements » du ministre de l’éducation nationale qui s’était octroyé un petit séjour à IBIZA avec sa nouvelle compagne Anne CABANA.

Il était sur son transat, protégé par la paillote, et sirotait un super cocktail de la main gauche quand le « teorem » (portable super crypté) sonnait. C’était l’un de ses « conseillers » qui lui demandait comment reprendre l’école lundi matin ! Et la face du ministre de virer au rouge écarlate comme le contenu de son verre ! « Mais qu’avez-vous foutu pendant mon absence ? Vous saviez la marche à suivre ! Vous attendez maintenant pour passer les consignes via la Presse ! Ce n’est pas possible d’être aussi c… ! Je vais, par votre faute, m’en prendre plein la gueule ! Les journaleux vont se ruer sur ce nouvel accident de parcours !  Merci, j’en collectionne assez ! »…

Alors je ne vais pas me montrer plus désagréable envers ce ministre d’infortune qui galope, à grands pas, vers la disgrâce. Il a réussi un tour de passe-passe inédit : « Se mettre à dos le corps enseignants, il faut le faire… »

Qu’il passe ses vacances à IBIZA ou à PORQUEROLLESIl était toujours joignable ! Alors n’en faisons pas une affaire d’état ! Je pense qu’il était très « studieux » !

Un autre personnage fait aussi la « UNE » du Parisien : « Copé, sa voiture de ‘jonction’ et ses deux chauffeurs »… ! Mais ce n’est pas nouveau… Pourquoi s’y intéresser maintenant ? Cela fait bien des années que le budget de la bonne ville de MEAUX absorbe la dépense de son édile ! À croire qu’il n’a jamais eu son permis de conduire ! A croire que les indemnités de fonctions versées ne lui permettent pas de payer ses frais de déplacements domicile parisien à MEAUX, aller/retour (maire ville de 50.000 habitants et + environ 4.200 € brut et pratiquement la même somme avec celle de Président de Communauté d’Agglomération).

Je viens de lire que le personnel et les hospitalisé(e)s se plaignaient (certainement à juste titre) d’un manque de chauffage à l’hôpital de la ville.

Je crois savoir que le bon samaritain de l’hôpital - qui n’est autre que Monsieur le Maire de la ville – envisage de remplacer la chaudière à fuel par un chauffage bois à granulés… Le stock (vite consommé…) serait issu de la filière platane… Je caricature une situation ubuesque !

C’est un choix cornélien qui se pose à l’esprit de l’édile ; le devoir « d’abandonner ma bagnole et mes chauffeurs » ou le sentiment de laisser vivre les platanes…

Je n’ai pas la réponse !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article