Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Incivilités et Sécurité, même combat !

Aucune des deux listes pouvait se permettre de faire l’impasse ! Ce sont les maux récurrents que rencontrent l’ensemble des villes, communes, villages. Chaque tête de liste condamne ces agissements et cherche à accroître notre sécurité.

Parlons d’abord des « incivilités » qui nous bouffent notre quotidien.

« Eh crotte, j’en ai marre de parler de ce type de merde » ! Non, ce ne sont pas vos cabots qu’il faut engueuler mais bien celle ou celui qui tient la laisse et qui a certainement des douleurs lombaires et des courbatures aux genoux pour s’autoriser à ne pas ramasser le petit cadeau du promené ! Comment verbaliser quand le flag ne peut être établi ? J’oubliais… l’ADN du cador ! Un peu compliquée la mesure… dans la démesure !

Les mômes et ados qui vous font des « roues arrière » devant votre véhicule au risque de se faire aplatir et qui de surcroit vous font un « bras de déshonneur » quand vous osez les remettre en place ! Un remède guère compliqué : « Tu es capable de rouler sur une roue, alors je te pique celle de l’avant qui ne te sert à rien »…

Les « sans gêne » qui s’octroient la place de parking réservé ou qui, en tant que noble seigneur autoproclamé, se garent n’importe comment, n’importe où en défiant l’autorité trop souvent absente ! Et cette « classe qui se veut haute » n’a même pas le « bon sens » d’une personne « lambda » qui est respectueuse des autres ! Non, nous ne sommes plus au temps de la Monarchie !

Quant à la sécurité, elle repose sur l’interaction de caméras de télésurveillance. Elles peuvent jouer un rôle dissuasif (pour un contrôle de police à postériori) et/ou préventif (pour se prémunir d’un danger, d’une atteinte… dans l’espace public). Il est certain que des caméras positionnées sur des « zones à risques » permettent des interventions rapides des forces de l’ordre et/ou de la sécurité civile.

En l’espèce, après quelques tâtonnements et problèmes matériels rencontrés, l’usage de la « télésurveillance » s’avère positif dans son ensemble. Le partenariat « Gendarmerie » et « Police Municipale » est ESSENTIEL.

Sur ces deux points, il y a une forme de « consensus ».

La question des effectifs alloués à cette tâche de la lutte active contre les incivilités, à l’observation de la télésurveillance, est à débattre dans chaque camp !

A suivre…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article