Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Tout afghan n’est pas un taliban… Pour l’instant ?

24 Août 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Purement Politique

Tout afghan n’est pas un taliban… Pour l’instant ?

Les faits sont avérés. Depuis le 15 août après l'entrée des talibans dans Kaboul signant la reconquête du pays par les islamistes, les pays alliés ont mené des opérations d'évacuation et d'exfiltration de grande ampleur.

Nous avons, dans un premier temps, rapatriés nos propres ressortissants, ceux qui restaient dans le cadre de missions bien précises.

Puis, nous avons exfiltré celles et ceux qui ont apporté leur aide à notre pays car les abandonner signe un traitement bien spécifique réservé aux « traites ou collabos ». C’est la rançon des guerres !

Sur le plan philosophique, le « devoir d’asile » se conçoit ! Nous en sommes à quelque mille personnes recueillies sur notre territoire.

ET APRES ?

Tous les « enjeux » politiciens se mettent en rang !

Prenez le discours de Valérie Pécresse qui souhaite « privilégier l’accueil des réfugiés dans les pays alentour » (lundi 23/08 – RTL)… Je suis d’accord pour se faire mais pas chez moi !

De la surenchère électoraliste, il y en a, à tous les niveaux. Comment un maire élu par vous citoyens, peut se permettre de prendre l’engagement d’accueillir des afghans/afghanes SANS AVOIR consulté ses concitoyens ?

NON ! On ne soigne pas sa popularité avec le malheur des autres !

L'Élysée a rappelé mardi dernier que la France était «l'un des pays qui accueillent le plus d'Afghans et qui leur donnent le plus de protection », c'est parce qu'en effet, l'Afghanistan est le premier pays d'origine des demandeurs d'asile depuis plusieurs années. En 2020, plus d'un demandeur d'asile sur 10 venait du pays d'Asie centrale avec 10.364 dossiers déposés. L’instruction est longue… Prendre la poudre d’escampette est chose aisée ! Même Jacques PRADEL, dans son émission fétiche « perdu de vue » ne les aurait jamais retrouvés !

N’oublions pas les « clandestins » qui échappent à tous les radars.

Impossible à chiffrer. Sans existence juridique, il est difficile de rendre compte de leur nombre. «Beaucoup d'Afghans en France ne relèvent pas du traitement de la demande d'asile française », expliquait récemment sur RTL la directrice générale de France Terre d'Asile.

Déjà des trous dans la raquette ! Je ne jette nullement l’opprobre sur telle ou telle personne. La situation à analyser est délicate ! Des jeux cachés, il y en aura encore !

Sans penser au pire, où va-t-on héberger ces exfiltrés ? Comment va-t-on les « intégrer » ?

Que de questions en suspens… Tous les afghans sont-ils des talibans ? L'histoire nous le dira !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article