Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Au pays de Clochemerle, la boutique continue à tourner.

23 Août 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Actualités LIZY

Au pays de Clochemerle, la boutique continue à tourner.

La devanture semble « fermée » cependant l’activité continue malgré l’abandon de 13 membres.

Pour votre information, vous pouvez consulter le site officiel de la maison commune à l’adresse suivante : http://www.lizy-sur-ourcq.fr/les-elus.

L’effectif est donc réduit en attendant la future campagne municipale qui confortera ou élira une nouvelle équipe.

Il sera très intéressant de suivre les programmes et actions proposées ! Quelles seront donc les « nouveautés » à promouvoir ? Le programme était « commun » mais l’esprit ne l’était plus ou pas !

Encore une fois le « flou » s’est à nouveau invité dans la photo ! Il est vrai que la transparence n’a JAMAIS été au menu des institutions communales et communautaires. Alors le fâcheux dossier « petites villes de demain » s’est transformé en petite ville fantôme. Rocambolesque le déroulé… (extrait du journal Le Parisien du 23/08/2021) « On a attendu des nouvelles de l’État, on n’avait pas monté un dossier de candidature à proprement parler et cela n’a jamais été demandé, insiste le maire. Un beau jour de décembre, on a appris que Lizy était retenu dans le programme. »

La suite est croustillante : « Le maire a soumis le projet au vote du conseil communautaire du Pays de l’Ourcq puis au conseil municipal de Lizy-sur-Ourcq. »

Mais Big Problème : le premier (le Conseil Communautaire) a voté favorablement tandis que le second (le conseil municipal) l’a rejeté. Et voici une des raisons d’un pastis !

Le côté politico politique est bien de mise quoique l’on en dise… Pourquoi donc avoir attendu le résultat des élections départementales pour démissionner ? Et dans quel but ? L’édile a bien précisé qu’il n’avait, au nom d’une éthique qui aurait du le demeurer, ni apporter son soutien à Madame MOUSSI, ni à Madame BULLOT ! Il n’avait pas à être le « porte-drapeau » d’une candidate ! C’est ceci l’honnêteté politique : Le respect des convictions des autres !

Un point que je relève pour son manque de réserve et d’impartialité : Dans « l’essentiel du 77 – éditions du Parisien » de ce jour, il est noté - en pure hypothèse d’ailleurs – « comment le maire de Lizy risque de perdre son siège lors de nouvelles élections municipales en octobre prochain… »

Le chef de l’édition de seine et marne, dans son décryptage, monsieur Hugues Tailliez serait-il futur candidat pour une liste ?

C’est au pays de Clochemerle ! Non dans le Beaujolais mais en pays d’Ourcq !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article