Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Au pays de Clochemerle, la boutique continue à tourner.

Au pays de Clochemerle, la boutique continue à tourner.

La devanture semble « fermée » cependant l’activité continue malgré l’abandon de 13 membres.

Pour votre information, vous pouvez consulter le site officiel de la maison commune à l’adresse suivante : http://www.lizy-sur-ourcq.fr/les-elus.

L’effectif est donc réduit en attendant la future campagne municipale qui confortera ou élira une nouvelle équipe.

Il sera très intéressant de suivre les programmes et actions proposées ! Quelles seront donc les « nouveautés » à promouvoir ? Le programme était « commun » mais l’esprit ne l’était plus ou pas !

Encore une fois le « flou » s’est à nouveau invité dans la photo ! Il est vrai que la transparence n’a JAMAIS été au menu des institutions communales et communautaires. Alors le fâcheux dossier « petites villes de demain » s’est transformé en petite ville fantôme. Rocambolesque le déroulé… (extrait du journal Le Parisien du 23/08/2021) « On a attendu des nouvelles de l’État, on n’avait pas monté un dossier de candidature à proprement parler et cela n’a jamais été demandé, insiste le maire. Un beau jour de décembre, on a appris que Lizy était retenu dans le programme. »

La suite est croustillante : « Le maire a soumis le projet au vote du conseil communautaire du Pays de l’Ourcq puis au conseil municipal de Lizy-sur-Ourcq. »

Mais Big Problème : le premier (le Conseil Communautaire) a voté favorablement tandis que le second (le conseil municipal) l’a rejeté. Et voici une des raisons d’un pastis !

Le côté politico politique est bien de mise quoique l’on en dise… Pourquoi donc avoir attendu le résultat des élections départementales pour démissionner ? Et dans quel but ? L’édile a bien précisé qu’il n’avait, au nom d’une éthique qui aurait du le demeurer, ni apporter son soutien à Madame MOUSSI, ni à Madame BULLOT ! Il n’avait pas à être le « porte-drapeau » d’une candidate ! C’est ceci l’honnêteté politique : Le respect des convictions des autres !

Un point que je relève pour son manque de réserve et d’impartialité : Dans « l’essentiel du 77 – éditions du Parisien » de ce jour, il est noté - en pure hypothèse d’ailleurs – « comment le maire de Lizy risque de perdre son siège lors de nouvelles élections municipales en octobre prochain… »

Le chef de l’édition de seine et marne, dans son décryptage, monsieur Hugues Tailliez serait-il futur candidat pour une liste ?

C’est au pays de Clochemerle ! Non dans le Beaujolais mais en pays d’Ourcq !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article