Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Il sort de sa « réserve »…

Il sort de sa « réserve »…

J’ai lu – et relu avec beaucoup d’attention - les propos de l’édile de LIZY qui, après ce que je qualifierai de « coup d’éclat » de la part des treize démissionnaires, répond au tract de Madame MOUSSI-LE GUILLOU et de ses affidés qui lui ont emboité le pas dans cette fronde collective !

Je ne vais pas jouer du « copié/collé » du contenu de l’article paru dans l’édition de « LA MARNE » de ce 11 août. Il vous suffira d’acheter ce journal pour en lire l’intégralité.

Je pense, hélas, qu’il faille que je reprécise un point qui me concerne : Je n’ai JAMAIS été un adversaire de Maxence GILLE lors de notre confrontation en mars 2020. Contrairement à ce que certains auraient pu penser, je n’avais pas d’ambition personnelle mais une volonté d’offrir une alternative à la démocratie ! Une seule liste en présence ? NON ! Merci à l’autocratie !

J’ai donc repris ma liberté de penser, d’écrire - sans pour autant m’inscrire dans la stratosphère - car il me semble FONDAMENTAL de pouvoir s’exprimer, communiquer, sans être un « maître d’école » patenté ! Je n’ai jamais eu ni la science infuse, ni la conscience confuse ! Je ne suis le suppôt de personne ! Je n’ai ni « officine politicienne », ni « cabinet noir » dans mon giron ! Je n’ai ni « pseudo », ni masque… Je m’assume… C’est déjà pas mal ! Le courage fuyons n’a jamais été ma devise !

Oui, Monsieur le Maire a certainement commis quelques « erreurs de jeunesse » dans l’exercice de ses fonctions. Qui n’en a jamais commis ? C’est un rôle difficile à tenir car la législation est tellement fluctuante, qu’il n’est pas toujours aisé de prendre, au moment opportun, la « bonne décision » pour l’intérêt général ! Il n’était pas « orfèvre » en la matière ! Il était « raveton » ! Il a appris au fur et à mesure !

Pourquoi donc en arriver à cette extrémité qui n’a pour but que d’organiser une nouvelle élection municipale ? 2014, 2018, 2020, 2021… 4 en 7 ans… Le turn-over est saisissant ! Mais où est donc passé l’ambition affichée de la liste de l’UNITE ?

Celle-ci ne pouvant se faire que par un réel esprit d’équipe ! Il faut savoir renoncer à des ambitions personnelles, à du carriérisme de circonstance. L’important n’était-il pas le « travailler ensemble » ? Hélas, quelquefois, l’urgence se faisant, la prise de décision doit être immédiate et la concertation repoussée à plus tard !

A l’audimat de la popularité sur le terrain, la note est certainement moyenne ! Mais un maire doit-il être celui qui arpente les rues, les commerces, de sa ville afin de prendre un « bain de foule » ou de « défoulé-e-s » ? Des jours de permanences peuvent être envisagées ! Si des citoyens tiennent à s’adresser directement à l’édile, une prise de rendez-vous peut se faire via le secrétariat ! La proximité n’est pas que physique !

J’ai beaucoup apprécié ce proverbe : « Quand on veut noyer son chien, on dit qu’il a la rage » ! Tout est prétexte pour faire peser la cause de cette décision de quitter le bateau amiral au capitaine de l’équipage !

Un dernier point abordé – et pas des moindres - : le jeu politicien !

Maxence Gille s’est vu reproché par sa première adjointe, Madame Cindy Moussi-Le Guillou, devenue ou apparentée LR, de ne pas l’avoir soutenu dans sa campagne à l’élection de conseillère départementale ! Il a été élu « sans étiquette déclarée » et ce, dans le respect des convictions politiques de chacune et chacun.  Il est maire et non pas représentant d’un parti ! Il n’a apporté de soutien, ni à madame Moussi, ni à madame Bullot ! Il a eu le courage de laisser ses opinions politiques dans le vestiaire et de ne pas succomber à l’appel d’autres instances locales ou départementales.

Maintenant, il y aura d’autres épreuves à franchir dans les mois qui viennent.

L’engagement futur opposera-t-il le maire et sa première adjointe ? S’orientera-t-on vers un nouvel épisode de « duel dans les prés du landerneau Lizéen » ? Sera-t-il à fleurets mouchetés ?

Conclusion partielle extraite de l’article du journal « La Marne » :  

« Mais pour l’heure, les élus restants et moi-même continuerons de faire notre maximum pour notre ville et ses habitants jusqu’au dernier jour du mandat pour lequel nous nous sommes engagés » - Maxence GILLE.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article