Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Il sort de sa « réserve »…

12 Août 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Actualités LIZY, #Mon point de vue

Il sort de sa « réserve »…

J’ai lu – et relu avec beaucoup d’attention - les propos de l’édile de LIZY qui, après ce que je qualifierai de « coup d’éclat » de la part des treize démissionnaires, répond au tract de Madame MOUSSI-LE GUILLOU et de ses affidés qui lui ont emboité le pas dans cette fronde collective !

Je ne vais pas jouer du « copié/collé » du contenu de l’article paru dans l’édition de « LA MARNE » de ce 11 août. Il vous suffira d’acheter ce journal pour en lire l’intégralité.

Je pense, hélas, qu’il faille que je reprécise un point qui me concerne : Je n’ai JAMAIS été un adversaire de Maxence GILLE lors de notre confrontation en mars 2020. Contrairement à ce que certains auraient pu penser, je n’avais pas d’ambition personnelle mais une volonté d’offrir une alternative à la démocratie ! Une seule liste en présence ? NON ! Merci à l’autocratie !

J’ai donc repris ma liberté de penser, d’écrire - sans pour autant m’inscrire dans la stratosphère - car il me semble FONDAMENTAL de pouvoir s’exprimer, communiquer, sans être un « maître d’école » patenté ! Je n’ai jamais eu ni la science infuse, ni la conscience confuse ! Je ne suis le suppôt de personne ! Je n’ai ni « officine politicienne », ni « cabinet noir » dans mon giron ! Je n’ai ni « pseudo », ni masque… Je m’assume… C’est déjà pas mal ! Le courage fuyons n’a jamais été ma devise !

Oui, Monsieur le Maire a certainement commis quelques « erreurs de jeunesse » dans l’exercice de ses fonctions. Qui n’en a jamais commis ? C’est un rôle difficile à tenir car la législation est tellement fluctuante, qu’il n’est pas toujours aisé de prendre, au moment opportun, la « bonne décision » pour l’intérêt général ! Il n’était pas « orfèvre » en la matière ! Il était « raveton » ! Il a appris au fur et à mesure !

Pourquoi donc en arriver à cette extrémité qui n’a pour but que d’organiser une nouvelle élection municipale ? 2014, 2018, 2020, 2021… 4 en 7 ans… Le turn-over est saisissant ! Mais où est donc passé l’ambition affichée de la liste de l’UNITE ?

Celle-ci ne pouvant se faire que par un réel esprit d’équipe ! Il faut savoir renoncer à des ambitions personnelles, à du carriérisme de circonstance. L’important n’était-il pas le « travailler ensemble » ? Hélas, quelquefois, l’urgence se faisant, la prise de décision doit être immédiate et la concertation repoussée à plus tard !

A l’audimat de la popularité sur le terrain, la note est certainement moyenne ! Mais un maire doit-il être celui qui arpente les rues, les commerces, de sa ville afin de prendre un « bain de foule » ou de « défoulé-e-s » ? Des jours de permanences peuvent être envisagées ! Si des citoyens tiennent à s’adresser directement à l’édile, une prise de rendez-vous peut se faire via le secrétariat ! La proximité n’est pas que physique !

J’ai beaucoup apprécié ce proverbe : « Quand on veut noyer son chien, on dit qu’il a la rage » ! Tout est prétexte pour faire peser la cause de cette décision de quitter le bateau amiral au capitaine de l’équipage !

Un dernier point abordé – et pas des moindres - : le jeu politicien !

Maxence Gille s’est vu reproché par sa première adjointe, Madame Cindy Moussi-Le Guillou, devenue ou apparentée LR, de ne pas l’avoir soutenu dans sa campagne à l’élection de conseillère départementale ! Il a été élu « sans étiquette déclarée » et ce, dans le respect des convictions politiques de chacune et chacun.  Il est maire et non pas représentant d’un parti ! Il n’a apporté de soutien, ni à madame Moussi, ni à madame Bullot ! Il a eu le courage de laisser ses opinions politiques dans le vestiaire et de ne pas succomber à l’appel d’autres instances locales ou départementales.

Maintenant, il y aura d’autres épreuves à franchir dans les mois qui viennent.

L’engagement futur opposera-t-il le maire et sa première adjointe ? S’orientera-t-on vers un nouvel épisode de « duel dans les prés du landerneau Lizéen » ? Sera-t-il à fleurets mouchetés ?

Conclusion partielle extraite de l’article du journal « La Marne » :  

« Mais pour l’heure, les élus restants et moi-même continuerons de faire notre maximum pour notre ville et ses habitants jusqu’au dernier jour du mandat pour lequel nous nous sommes engagés » - Maxence GILLE.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article