Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

La carotte et le bâton !

13 Juillet 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon point de vue

La carotte et le bâton !

Bien que nous soyons dans la commémoration des 400 ans de Jean de la Fontaine, le Président de la République ne joue pas les fabulistes… mais la « récompense » et la « punition » !

Oui, il a opéré, un virage à 180° dans sa pensée initiale sur la vaccination obligatoire !

Que disait-il sur Twitter le 27 décembre 2020 : « Je l'ai dit, je le répète : le vaccin ne sera pas obligatoire. Ayons confiance en nos chercheurs et médecins. Nous sommes le pays des Lumières et de Pasteur, la raison et la science doivent nous guider »…

Peut-on lui en vouloir ? NON ! Ce changement n’est que stratégique pour « obliger », sans le dire nommément, les « non-vacciné(e)s » à participer collectivement à l’acte citoyen qui consiste à lutter contre l’extension de la pandémie en acceptant la vaccination.

Je suis de ceux qui pensent qu’il « était injuste » de faire peser toutes les contraintes restrictives aux vacciné(e)s !

Il a fallu, dans certains cas, vaincre ses propres interrogations, ses angoisses sur les « effets secondaires » et il ne serait pas « normal » de mettre l’ensemble des citoyens dans le même panier ! La « récompense » ? C’était donc la carotte et ses fans !

Il est vrai que si je demeure quelque peu sceptique sur l’obligation future de la vaccination pour tous alors comment arriver à « convaincre » les « antivax » et les « vaccino-sceptiques » à subir une épreuve contraire à leur mode de vie ? La « punition » est de dire : « Conserver donc votre statut mais acceptez de ne pas entraver la liberté des autres par le recours à la sanction collective pour palier vos carences égoïstes.  » 

Ce n’est pas un droit acquis pour mettre à l’index celles et ceux qui refusent la vaccination au nom de « thèses » à démontrer !

Le vaccin n’est ni un passe-droit réservé à une catégorie sociale, ni l’arme fatale contre le virus et ses variants. Il est un acte citoyen qui a pour but de prémunir les plus fragiles, de protéger autrui tout en évitant à soi d’être le futur hôte des salles de réanimation.

Les gaulois que nous sommes doivent redevenir RESPONSABLES et en accepter les conséquences en cas de manquements ou de désobéissance individuelle…

Le Président se devait-il, pour autant, de rétablir le couvre-feu ? le confinement ? NON ! L’addition à payer ne doit pas être la même pour celles et ceux qui ont eu le geste citoyen en acceptant la vaccination et ses effets secondaires éventuels.

A titre personnel, j’ai bataillé pour obtenir un rendez-vous mais il n’était pas si simple de mettre en ordre de marche l’organisation complexe de la manœuvre. Je suis heureux de l'avoir fait ce parcours de santé.

Oui, j’ai préféré la carotte au bâton !

Maintenant, de toutes ces mesures décrites et préconisées, qui les appliquera à la lettre ?

J’ai des doutes, vous également je suppose !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article