Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Dernier acte : Le verdict de la mandature 2015 – 2021

4 Mai 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Elections départementales 77 - 2021

Dernier acte : Le verdict de la mandature 2015 – 2021

Je voulais établir un « bilan » mais ce vocable est bien trop comptable (et financier) pour être utilisé à cette occasion.

Des bilans… J’en ai arrêté beaucoup dans l’exercice de ma profession alors les chiffres, je vais les laisser de côté car au niveau d’un département ce sont les réalisations physiques qui comptent ! Elles ont eu un coût, c’est évident !

Sur le « bilan personnel » des acteurs de cette mandature, sans être le D.R.H des lieux, je me permettrai d’apporter quelques notes personnelles qui n’engage que l’auteur que je suis.

Dès le début, lors de ma première rencontre avec les préposés à l’élection départementale, j’ai marqué une certaine réticence sur le choix imposé par des appareils politiques qui méconnaissent le terrain. On joue de l’entre-soi comme de l’entregent…

L’absorption du canton de LIZY par celui de LA FERTE s/s JOUARRE, ne m’incitait pas l’envie de m’investir dans une campagne de type plus politique qu’autre chose car je ne crois pas qu’un canton doit servir d’annexe et de boîte postale à un parti quel qu’il soit.

L’enjeu politicien ne s’adresse qu’à une minorité de ses militants, les vrais intéressés, ceux que l’on devait convaincre se sont réfugiés soit dans l’abstention, soit dans le défouloir en votant contestataire ! La preuve, je vous l’ai montrée au premier et second tour 2015 de ce nouveau canton.

Pour en revenir à des considérations beaucoup plus terre à terre, je dois avouer que j’ai peu de « souvenirs » de la présence de Monsieur PEZZETTA sur notre territoire. Il participe à la commission 3, routes, transports et mobilités. Les problèmes de la ligne « P », tronçon Château-Thierry ont été, en partie, élucidés…pour son territoire !

Ce monsieur n’était pas un mélomane averti ! Il ne connaissait pas l’Arlésienne des Effaneaux… Ce dossier sensible a été le déclencheur d’un méli-mélo plus ou moins rocambolesque avec le Syndicat Mixte, le Pays de l’Ourcq et le Pays Fertois. Des revirements, des virements (sens propre comme financier…) il y en a eu beaucoup trop ! Je me souviens d’avoir publié un billet intitulé « Du rififi en Pays Fertois » en juillet 2016. Je n’oublie pas les propos de Monsieur Elboode suite à l’abandon du dossier des Effaneaux par le président du Pays Fertois !

Quant à Madame BULLOT - sans flagornerie de ma part, je le précise6e Vice-Présidente au Conseil Départemental, en charge des sports et de la jeunesse. Vice-présidente de Seine-et-Marne Attractivité. Présidente de l'équipe pluridisciplinaire RSA de la MDS de Meaux. Présente dans 3 commissions qu’elle fréquente avec assiduité : Commission n° 2 : Ressources humaines et Administration générale - Commission n° 5 : Éducation, Vie associative, Jeunesse et Sports. - Commission n° 6 : Culture et Patrimoine.

je dois dire que j’ai pu apprécier à maintes occasions ses présences à bon nombre de manifestations dans le Pays de l’Ourcq. Je n’oublie pas, en particulier, « La randonnée des 3 châteaux » d’avril 2019, sa participation aux commémorations, aux évènements sportifs et culturels…

Crédit photo : JM DELATTE - tous droits réservés.

En un mot, comme en cent, « Elle a fait le job » !  

Alors lui « reprocher son manque d’engagement » sur le terrain politique ? Pourquoi pasmais devait-elle en faire ? NON ! Je crois que son charisme, son attachement à la tâche définie, son sens de la responsabilité, sa mise au service de l’intérêt général font d’elle une personne à grande compétence proche du citoyen. Elle n’est pas une « politicienne » - fort heureusement - mais la porte-paroles de ses concitoyens.

Sans jouer le « tartufe » en l’espèce, j’avoue ne pas avoir compris la mise au placard de Madame BULLOT pour cette prochaine mandature.

Il y avait un « Président » titulaire d’un Contrat à durée déterminée, il y avait aussi des « intérimaires » ! C’est peu élogieux… pour les tenants « occasionnels » !

L’instance délivrant les « permis de se présenter ou de se représenter» ressemble davantage à un automate où des manipulateurs habiles tirent les ficelles dans l’ombre !

Quelle triste image donnée de la politique ! Et vous voudriez que nous reprenions le chemin des urnes ? Pas dans cette hypothèse…

Carriérisme, opportunisme seraient-ils devenus les nouvelles « vertus » du politique ?

Je ne regrette pas d’avoir banni tout militantisme aveugle ! Suivre un chef avec le doigt rivé sur la couture du pantalon… Non ! Ce n’est pas mon genre ! Merci, j’ai déjà donné !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article