Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

En avant Fanfan la fleur au dent…

11 Avril 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Santé publique, #Vaccination

En avant Fanfan la fleur au dent…

Le ministre de la santé ne chicane pas sur la parlote : « La vaccination sera ouverte dès lundi 12 avril aux plus de 55 balais » ! Où vont-ils se faire piquer ? J’imagine les files d’attente (sans respect, bien sûr, de la distanciation…) devant les vaccinodromes ! Les pauvres médecins généralistes (pourtant clés du système de santé) n’auront aucune dose à proposer à leurs patients impatients car elles ont été réquisitionnées pour alimenter les grands centres vaccinaux. Encore un foiré dans l’organisation… Il confond vitesse et précipitation !

Mais au fait, aura-t-on les doses nécessaires pour ça ?

Depuis le 26 décembre 2020, 17.453.595 doses ont été réceptionnées : 11.578.385 pour Pfizer, 1.437.000 pour Moderna et 4.438.200 pour AstraZeneca.

Cette dernière marque a été victime principale de la vaste campagne publicitaire organisée tant sur le plan européen que français par des « médecins malgré eux » ! Les effets sont irréversibles : Il faut savoir que 71 % des gens refusent ou refuseront ce type de vaccin qui, contrairement à ce que nous pourrions penser n’est pas un poison inoculé ! L’Agence Nationale du Médoc (ANSM) n’a dénombré que 12 évènements thromboemboliques sur plus de 1,9 million de doses injectées avec ce vaccin.

Demain, le vaccin Johnson & Johnson (de même type qu’AstraZeneca conçu à partir de vecteurs viraux et non pas ARN Messager) sera utilisé dans les centres vaccinaux ! Les effets secondaires ? Nous attendrons…

Cerise sur le gâteau : A compter du 14 avril, la seconde injection pour Pfizer et Moderna sera décalée à 42 jours ! Attention, il n'y a pas rétroactivité de la date ! Il faut ménager les stocks ! Le gouvernement s’est fixé des objectifs dans la campagne vaccinale, il faut les respecter à tout prix ! Qu’importe le flacon pourvu que l’on vaccine - sauf avec AstraZeneca - ?

Le ministre de la Santé tient particulièrement à soigner son image de marque estampillée MOI : « Menteur, il m’arrive de l’être mais super menteur… Jamais ! »

Et tous ceux des « premières lignes », ces premiers de corvée, seront-ils encore les grands perdants de cette démarche vaccinale totalement inorganisée ?

Il y a, Monsieur le ministre, des priorités à établir et à respecter. Vous semblez l’oublier !

Se fixer des objectifsréalistes – à atteindre me parait sensé car un cap se doit d’être défini. Nous ne pouvons plus marcher vers l’inconnu !

Figer des « dates de réalisation » me semble particulièrement incongru car Vous n’êtes pas le maître du temps !

Vouloir jouer le « fanfan du vaccin » pour satisfaire son égo n’a rien de glorieux !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article