Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

La 7ème compagnie est de retour !

19 Mars 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon coup de gueule, #Covid 19

La 7ème compagnie est de retour !

Hier soir, dans une version revue et corrigée, TASSIN et PHITIVIER ont cédé leur rôle à Jean CASTEX et Olivier VERAN. Le scénario s’est inspiré d’une histoire véridique, la nouvelle guerre menée contre l’ennemi mortel qu’est la Covid-19 après l’échec frontal de l’an 20 !

Durant cette année, c’était l’armée des ombres promue par le général en chef qui avait déclaré maintes fois que le pays entrait en guerre. Il y a eu autant de plans d’attaques, concoctés et révisés chaque semaine dans les sous-sols de la « war room » par les stratèges (issus de l’école de la guerre des boutons) pour contrer les offensives de Printemps, d’Automne et d’hiver des troupes de la Covid et de ses autres fantassins bretons, anglais, brésiliens… appelés en renfort !

Pour se faire, nos brillants fantassins (les nouveaux bleus horizon…) ont déployé bien des artifices :

  • masques confectionnés par les ateliers des dames des œuvres de charité avant d’être mis au rencart car pas suffisamment efficaces en matière de filtration… et remplacés par les estampillés NF devenus, peu à peu, obligatoires ! Un gadget jugé inutile dès le départ puis fortement conseillé sous peine d’amende !
  • détections massives par des agents de la sécurité civile (souvent installés dans les campements militaires) afin de tracer et détecter les porteurs d’une bombe à retardement sans toute foi les ISOLER. Ils ont laissé les contaminés contaminants en liberté totale !
  • mise en place d’une campagne vaccinale pour enrayer une propagation insolente de l’ennemi dans les régions à forte densité de population. L’intention est louable, car ce sera et c’est le seul moyen de lutter contre cet envahisseur mais le choix d’un monsieur vaccin, nommé par le général en chef des armées, ne semble pas être de bon aloi. Rien d’un spécialiste de la « supply chain », il rédigeait des ordonnances… Et faute d’avoir mis un spécialiste des Armées, les catastrophes en matière de gestion de stocks de doses à réceptionner, reçues, à dispatcher… ont entravé fortement notre capacité vaccinale. Je dois avouer – qu’à titre personnel – il m’a fallu subir les attentes téléphoniques des centres vaccinaux, les messages de « doctolib » ou de « maiia » qui vous avertissent « qu’il n’y a pas de créneaux disponibles en raison… » En un mot, une véritable gabegie alors que bon nombre de nos concitoyens aspireraient à la vaccination. L’épisode vécu au nom du « principe de précaution » envers le vaccin « AstraZeneca » s’est révélé TOTALEMENT contre-productif.

Alors face à ces déconvenues, aux résultats alarmistes du nombre de personnes en réanimation, aux taux d’incidence hors norme dans certains départements, l’entourage du Président a décrété un « freinage massif » dans 16 départements.

La nouvelle technique dans cette forme de guerre bactériologique semble être une vieille tactique : La tenaille… préconisée par l’adjudant CHAUDAR !

Telle une réminiscence de la « 7ème compagnie »… avec Castex et Véran

Aujourd’hui, je pense que l’on se marre bien moins face aux mesures décrétées sans connaître réellement l’impact de celles-ci dans la lutte contre la Covid.

Une dernière question (peut être imbécile…) : « Combien de personnes vont battre en retraite dans une zone libre ? Sont-elles toutes des personnes testées négatives ? »

L’exode de cette population peut raviver la pandémie dans les futurs lieux de séjour. On constate une forte affluence dans les gares, les aéroports. Plus de 400 km de bouchon aux sorties de Paris. « Y’en a marre, on se casse »…

Crédit photo Miguel MEDINA AFP

Ce ne sera pas 4 semaines de « confinement » mais 6 au minimum… Je prends le pari !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article