Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Gaston y a l'téléfon qui son…

1 Mars 2021 , Rédigé par Delatte JM

Gaston y a l'téléfon qui son…

Et y a jamais person qui y répond…

En effet, malgré toutes les « sollicitations » de la classe politique, en général, des services du Ministère de la santé, du Ministre, du Premier Ministre, les standards téléphoniques sont en « Burn Out » ! Impossible de prendre votre appel pour vous inscrire ou inscrire un proche handicapé à une séance de vaccination ! « Ils » ont voulu faire de la vaccination à outrance pour rattraper les retards à l’allumage que le moteur, par manque « d’huile », est en panne !

Il est vrai que je n’ai pas perçu le moindre changement dans l’approche ! Que ce soit par téléphone, que ce soit sur site dédié, le résultat est le même : « En raison d’un nombre de vaccinations déjà enregistrées… Il n’est pas possible de donner une date… Rappelez ultérieurement ! »

Il y a presque « unanimité » pour reconnaitre que la vaccination pourrait être notre planche de salut mais l’intendance ne suit pas !

Dans toutes les régions, les départements, les communes, les premiers acteurs du terrain ne cessent de réclamer un gros coup de pouce tant pour l’approvisionnement des doses que pour la multiplication des centres de vaccinations !

En Ile de France, le taux d’incidence est de 322 alors que la moyenne nationale est de 222. La tension hospitalière était de 71 % le 1er mars !

En Seine et Marne, le taux d’incidence est de 332 alors que la moyenne nationale est de 222. La tension hospitalière était de 100 % le 28 février ! Le taux de vaccination (une dose) était de 2,64 % le 27 février !

Messieurs, Veuillez conjuguer le verbe « vacciner » à tous les temps et surtout par tout temps !

« Je vaccine, tu vaccines, il vaccine, nous vaccinons, vous vaccinez, ils vaccinent » !

Bravo Monsieur SALOMON, bravo Monsieur VERAN… Vous avez des lettres !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article