Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Franchement… Serions-nous devenus « maso » à ce point ?

28 Février 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon point de vue, #PARROT WORLD

Photo : Olivier CORSAN

Photo : Olivier CORSAN

Les images entrevues hier soir sur les chaines d’infos en boucle m’ont laissé pantois et stupéfait. Il était évident que la presse allait se presser de nous montrer ses « rushes » pris sur le vif… Il faut donner de l’eau à nos préfets pour alimenter les actes du pouvoir !

Source BFM

Le français est bien connu pour être un gueulard de première classe (mais pas toujours à bon escient hélas ! ), rétif et totalement imprévisible dans ses comportements.

Il sait tantôt être l’agneau qui accepte tout ou le démon qui conteste tout ! Il est le paradoxe personnifié !

Quand je vois cette marée humaine déambuler comme des zombies sur les quais de Seine, je me pose la question suivante : « Aurais-tu fait la même chose ? » La réponse est claire : Un « NON » franc et massif mais je vais nuancer cependant. Je suis un rural. J’habite à la campagne. J’ai cette « chance » par rapport au citadin, c’est vrai ! Je comprends que la population des villes en a plus que ras le bol de ces mesures qui nous placent en « liberté surveillée ». On a besoin d’air… Il faut aérer nos appartements pour y renouveler l’air ambiant. Il en est de même pour nous !

En Ile de France, nous avons cette chance d’avoir encore des havres de paix que sont nos forêts, nos parcs municipaux, nos parcs animaliers. Pourquoi donc s’agglutiner de la sorte sur des quais de Seine ou du Canal Saint Martin ? On se croirait dans les allées d’une grande surface ! On n’y fait pas du shopping mais on risque fort d’y choper ce satané virus ou l'un de ses cousins ! On se relâche ! On baisse les bras et surtout le masque ! A ce petit jeu de cache-cache, nous serons les grands perdants ! Le semi-confinement avec lequel nous vivons est déprimant, et il n’a pas toutes les qualités attendues pour battre l’invasion. Quant à cette distanciation, ne nous leurrons pas, elle n’est qu’illusoire car la mesure est inapplicable dans bien des lieux. Le vaccin pour tous ? Ce n’est pas pour demain…

La grande erreur commise a été l’approximation dans l’interdit !

Source : JM Delatte - 16 08 2020

Était-il judicieux de FERMER l’accès à nos parcs animaliers où le risque de brassage n’est que minime ? Ils sont en milieu ouvert, en extérieur. Le respect d’un sens de circulation pour éviter les croisements intempestifs, le port du masque obligatoire, la surveillance de groupes pouvant se constituer lors de l’arrêt obligé pour examiner les animaux,  la fluidité organisée par le personnel des lieux… Toutes ces mesures de bon sens pouvaient être mises en application.

Hélas, le comportement irresponsable de certains fera payer au prix fort une sanction non méritée à celles et ceux qui avaient pris conscience que notre santé (et celle des autres) passait par l’acceptabilité d’une mise sous tutelle dans nos faits et gestes.

Bons français réfractaires à trop de discipline, notre résilience est mise à mal.

Evitons donc un confinement de WE qui ne pourra être que régionalisé ! 

Je suis Seine et Marnais uniquement... 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article