Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Comme un début de printemps au Parrot World ?

27 Février 2021 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon coup de coeur, #Parrot World

Comme un début de printemps au Parrot World ?

Ce matin, le soleil brillait mais la bise vous refroidissait. Il nous était très agréable de franchir l’entrée de la boutique du Parrot World pour y retrouver la chaleur d’un accueil digne de ce nom.

Par rapport à la semaine dernière, j’ai pu apprécier que bon nombre d’adeptes de cet endroit magique fût présent.

J’ai, à titre personnel, éprouvé un immense plaisir à discuter avec le fondateur de ce site, Monsieur Éric VIGNOT. C’est un personnage éclectique : Il aurait pu rester docteur (il n’est pas mandarin… Il aime les « psittacidés ») en pharmacie ou virologue reconnu mais le monde profond des animaux en voie d’extinction lui a incubé l’envie de prendre en main la destinée de certaines espèces menacées comme les perroquets. Il a créé la Parrot Wildlife Foundation en 2015. Le site immersif a vu le jour en 2020 et a ouvert le 15 août. Je dois avouer que j’ai été conquis dès le début ! Oser se lancer dans la création d’un parc animalier à quelques encablures de Disney… Chapeau l’artiste !

Et vlan… la malchance s’installe ! Fermeture obligatoire pour cause de confinement le jeudi 29 octobre, veille d’un Week end qui s’annonçait certainement prometteur !

Le non-sens et l’aberration deviennent choses communes dans le pays de France ! Comment peut-on laisser d’autres lieux aux activités pratiquement similaires ouverts en accueillant public et enfants ?

L’activité du parc est essentiellement tournée vers l’extérieur.

Y aurait-il un « brassage de population » aussi important que celui rencontré et subi dans une grande surface de distribution ? Ce qui générerait un lien de cause à effet dans la propagation galopante du virus ? J’en doute !

Le masque, le gel hydroalcoolique, la distanciation sont le B à Ba de la philosophie retenue et appliquée pour entrer dans le parc.

Monsieur VIGNOT, lors de cette rencontre à laquelle je participais aujourd’hui avec d’autres personnes, n’a jamais manifesté la moindre velléité, la moindre colère envers qui que ce soit mais il a simplement émis « une incompréhension absurde et totale à tous les arguments que j’ai pu avancer pour obtenir le droit de faire vivre cet espace immersif pour toutes et tous ».

Mais le moral est fort présent !

L’espoir de pouvoir rouvrir l’emporte sur la lassitude.

« J’ai des gens qui ne demandent qu’à travailler, j’ai des animaux à nourrir, à cajoler, à surveiller, à soigner… J’ai cette rage de vaincre ! »

C’est un message d’espoir que je partage pleinement et n’hésiterai pas à m’investir pour qu’un gagneur gagne !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article