Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Un focus sur le V.C.R…

Il n’y a ni "mea culpa", ni justification de ma part mais je tiens à préciser certains points qui semblent occasionner une « crise de pain dur » totalement gratuite au premier magistrat! 

Je n’ai pas tiré à vue sur l’administrateur de la commune ! Je ne suis que simple citoyen ! J’ai, simplement, usé de mon devoir d’information pour marquer un peu plus la dangerosité accrue sur l’axe RADEMONT – CHATON en empruntant cette voirie communale depuis le croisement de la RD 17. Je signale que la chaussée de la traversée du village a été intégralement refaite lors d’une autre mandature.

Ceci ne date pas d’aujourd’hui, hélas, mais perdure depuis, même si bien des « rustines », des « pansements » (genre cataplasme sur jambe de bois), ont essayé de rendre un soupçon sécuritaire à cet axe.

Bien évidemment que je m’informe des « décisions » prises en Conseil Municipal et je n’ignore pas celles de septembre 2020 dont je m’empresse de citer un extrait :

« Monsieur le Maire expose au Conseil Municipal qu'il est possible de bénéficier dans le cadre du Fonds d'Équipement Rural (NDLR :  F E R Fonds pour les communes de moins de 2.000 habitants) a pour objet des travaux de voirie pour la réfection de chaussée en enrobés avec confortement d'accotement entre la RD17 Rademont et Chaton commune de Vendrest.

Les travaux se dérouleront en deux phases. (NDLR : Lesquelles ?)

Le montant des travaux est estimé hors taxe de 99 759,75€. (NDLR : A la virgule près pour une estimation… J’émets des réserves)

Le Conseil Municipal, Après en avoir délibéré, A l'unanimité des membres présents et représentés Approuve le programme de travaux présenté par Monsieur Francis CHESNÉ, maître d'œuvre, et son échéancier.

Le Conseil Municipal s'engage :

- sur le programme définitif et l'estimation de cette opération, (NDLR : Quel programme ?)

- à réaliser le contrat dans un délai maximum de deux ans à compter de la date de signature de cette opération, (NDLR : La dangerosité reste présente !)

- à assurer la prise en charge des dépenses de fonctionnement et d'entretien éventuelles de cette opération,

- à ne pas commencer les travaux avant l'approbation du Conseil Départemental, (NDLR : Pour accord et obtention du F.E.R 77)

- s'engage à inscrire cette action au budget de l'année 2021, (NDLR : Sur quelle base ?)

- à ne pas dépasser 50% de subventions publiques.

Adopté à l'unnimité (NDLR : Je n’ai fait qu’un « copié-collé ») des membres présents ou représentés. »

Et en attendant… On fait QUOI ?

On bouche les trous tous les trimestres ? On élargit la chaussée pour laisser la moitié de la voirie aux cars de grande capacité qui roulent à vide ? On crée des « ilots de croisement » dans les deux sens de circulation ?

Je n’ai aucun contentieux à régler avec l’autorité communale.

Je suis citoyen de la commune et je m’exprime librement surtout lorsque la sécurité routière est menacée !

D'autres communes ont pris des dispositions pour la sécurité de toutes et tous...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article