Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Des paroles qui s’envolent…

4 Novembre 2020 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon point de vue, #Mon coup de gueule

Des paroles qui s’envolent…

J’ai l’impression – presqu’une certitude – que l’on nous prend pour des gogos gagas !

Pour faire passer la pilule de la fermeture de leurs activités – dites non essentielles – on leur alloue un peu de pognon et un discours de réconfort larmoyant en osant leur dire que pour ne pas exacerber une concurrence déloyale, il est demandé aux grandes surfaces de mettre sous cloche (d’habitude c’est pour Pâques… Il n’y a plus de saison) la camelote non essentielle… Qu’est ce qui est non essentiel ? Tout ce qui n’est pas « essentiel » comme l’aurait dit Monsieur de Lapalisse.

Je suis intimement convaincu que ces « intello-masturbateurs » ne vont jamais dans les grandes surfaces ! C’est trop populo ! Ils devraient s’y rendre au moins maintenant pour constater que les rayons dits « non essentiels » ont bien été enrubannés d’un polyane transparent qui voile -en partie – l’article proscrit de la vente directe mais permet de noter sa référence ! Comment pouvait-il en être autrement ? Vider les rayons visés et les produits ils auraient été stockés où ? Encore une ineptie des maitres penseurs !

Mais les managers avaient une issue de secours… le DRIVE ! « Commandez vos produits via notre drive »… Leclerc, Inter, Casino, Auchan, Carrefour et autres ont développé ce système il y a quelques années… Les faux culs, ils n’y avaient pas pensé au Drive !

De toute façon, cette interdiction de commercer aura bien des répercutions sur notre vie de tous les jours… L’habitude devient une seconde nature ! Cet intermède donnera davantage l’envie aux consommateurs de passer par les « drive » ou les plateformes des géants du GAFA ! Adieu le commerce de proximité... La honte !

Le virus aura certes contribué à ce changement de nos modes de consommations mais les pouvoirs publics n’auront pas cherché à faire dans la dentelle (qui était une spécialité de bien des régions) afin de ne pas mettre tout le monde au ban de la société en le considérant comme le vecteur principal de la propagation du virus !

Une analyse fine des zones à risque et à développement rapide du virus aurait peut-être permis de continuer à commercer tout en respectant scrupuleusement les gestes barrières ! A la ville ou à la campagne, la guerre à mener contre l’intrus est bien différente ! Pour vous… Tout le monde dans le même sac !

De ce distinguo subtil entre essentiel et non essentiel, vous aurez, Messieurs, Mesdames les savants, les éminences grises, les maîtres à penser, contribué à mettre tout le monde en colère : Les petits commerçants trompés par des annonces à l’emporte pièces, les grandes surfaces bien embêtées pour mettre sous séquestre les biens dits non essentiels !

Bravo !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article