Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Pom… Pom… Pom… Pom… Radio LIZY parle aux LIzéens !

Pom… Pom… Pom… Pom… Radio LIZY parle aux LIzéens !

Qui se souvenait de la date de la libération de LIZY ? Vous ? Bravo !

L’épisode de la débâcle allemande a commencé dès la mi-août à LIZY. Je ne vais pas revenir sur ces dernières heures qui auraient pu être fatales pour des civils pris en otage par l’envahisseur dans la nuit du 27 au 28 août 44…

Dans la matinée de ce lundi 28 août 44, après le passage des derniers véhicules allemands, l’armée américaine entre dans la grande rue. C’est la liesse !

Extrait du livre « Images et mémoires du XXème siècle » page 73.

Je cite le témoignage de Madame STEURI : « Je me trouvais ce lundi 28 août chez Madame CAMUS, boulangère, Grande rue (à l’époque) lorsque nous avons vu des camions allemands auxquels s’accrochaient des soldats allemands cyclistes. Il était neuf heures et une rumeur s’amplifiait « Les boches s’en vont ! » Inutile de dire la joie ressentie. Ensuite, nous avons eu la joie de voir arriver les tanks américains, tout Lizy était là pour les voir passer et ils s’arrêtaient pour permettre les photos. Quelle joie au cœur ! Nous pensions à nos chers prisonniers qui allaient pouvoir enfin rentrer. Mais, malheureusement, nous entendons le bruit d’une bataille aérienne : deux tanks allemands s’étaient réfugiés à TROCY et l’aviation américaine les bombardait, tuant dans leurs abris Madame FLEURI et deux de ses filles. Quelle tristesse nous tombait dessus au milieu de notre joie !

28 août 1944 : Jour gravé dans nos cœurs. »

Cette photo a été prise le 28 août 44, Grande rue ! A quel endroit ?

Réponse : La Poste se tenait au 68, Grande rue, pratiquement en face de l’hôtel du Lion d’Or

Un oubli vite réparé : Félicitations aux employés communaux pour cette pose d’oriflammes qui ornent la façade de la Mairie pour ce 74ème anniversaire de la libération de la ville.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article