Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Le concours des routes fleuries ! Nouveau challenge !

1 Juin 2015 , Rédigé par Delatte JM Publié dans #Mon coup de gueule

Le concours des routes fleuries ! Nouveau challenge !
Le concours des routes fleuries ! Nouveau challenge !Le concours des routes fleuries ! Nouveau challenge !

Fini les étoiles pour les villages fleuris ! Trop commun ! Nos élus ne se contentent plus d’une rue, d’une place, d’un rond-point fleuris, ils ont élargi leur périmètre aux routes de leurs campagnes ! Certains, pas tous ! Heureusement !

Ils sont si fauchés… Qu’ils ne sont même plus capables de faire les foins sur les bords de nos chemins qui ressemblent plus à des jachères - pour le pognon… Demander à Bruxelles en trois exemplaires ! - qu’à des portions de route sécurisées où voitures peuvent se croiser sans se déporter dans des ornières dissimulées !

En évidence, ils vous diront tous que les dotations de l’état ont été rabotées ! C’est vrai mais d’autres moyens auraient pu être mis en œuvre comme la mutualisation des dépenses d’entretien des voiries – autres que celles dont le Conseil Départemental a la charge… oh combien mal assumée – par le biais de l’intercommunalité.

N’était-il point judicieux de créer une « brigade verte » qui aurait eu pour mission principale l’entretien de nos voiries au  lieu et place d’un personnel communal qui pourrait faire autre chose ? Une structure qui aurait permis de « transférer » une partie des compétences communales et moyens matériels dans une entité au service de tous. Un pôle de regroupement de services qui disposerait de moyens dévolus (tracteurs polyvalents avec barre de coupe, débroussailleuses, élagueuses…), d’un atelier d’entretien et d’un personnel d’encadrement compétent. Sa mission ? L’entretien des voiries communales, des nombreux rus, des sentiers de grande randonnée… Ce qui permettrait d’affronter la route sans risque d’accident ! Les maires n’auraient plus « l’excuse » de dire que le sous-traitant n’a pas le temps… L’un est à la ville quand l’autre est aux champs !

Nous sommes le 1er juin et rien n’est entrepris ! Quel merdier ! Que de risques encourus quand il faut - encore et toujours – croiser un gros car presque vide sur ce type de parcours ! Vous ne savez même pas où vous mettez vos pneus droits ! Ornières, trous, caniveaux d’évacuation des eaux pluviales aléatoires et non signalés… Que de pièges guettent l’automobiliste et davantage les randonneurs qui longent les friches !

Qui décrochera le premier épi d’or de la voirie communale la plus fleurie ?

A vous de voter !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article