Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Photo JMD

Photo JMD

Cet entrefilet que bien des personnes ne liront pas a attiré mon attention.

 

Je vis dans une région agricole et connais quelques grandes figures représentatives de cette profession. Il est vrai que le paysage de nos campagnes n’est plus celui des années 70. De petites exploitations, il n’y en a plus guère. Elles ont été, en général, regroupées au sein de groupements ou rachetées par d’autres propriétaires terriens.

 

La Seine et Marne Nord, à la limite des grandes plaines du Valois, du Multien et de la région Picardie, s’est convertie à la culture intensive tant céréalière que betteravière. Nos prairies, nos bosquets ont laissé la place à de grandes étendues. L’amélioration des techniques culturales, la modernisation des engins ont transformé le « bouseux » en technicien agricole. Il est devenu  « industriel » de la terre et « financier ».

 

Je ne veux nullement créer de polémiques ou faire procès d’intention à qui que ce soit mais comme le signale l’article des ECHOS (http://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0204112748990-aides-agricoles-la-france-va-devoir-rendre-1-milliard-deuros-1087402.php?Ah1PuyPU1GWAXGvm.99) la France va devoir rembourser à BRUXELLES plus d’un milliard d’euros pour un « trop perçu » sur la période 2008 – 2012 !

 

Mais, diable, pourquoi donc le contribuable ? Encore une dette à rembourser !

 

Certains, en plus du maïs ce sont goinfrés de blé ! La somme est rondelette : 1 milliard d’euros ! En chiffre, 1.000.000.000 €, c’est encore plus impressionnant.

 

Alors où est-il ce 1.000.000.000 € ?

 

Cherchez et vous trouverez !

 

N’était-ce point une forme de clientélisme à l’époque ?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article