Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

J'entretiens cette page pour exprimer mes convictions, dire mes coups de coeur, pousser des coups de gueule, publier des photos et tenter quelquefois d'avoir de l'humour. La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Une première primaire sur la "2"... Pas si déphasée !

Publié le 16 Septembre 2011 par JM DELATTE in Archives 2010 - 2011

premier-debat-de-la-primaire-ps 1

 

Je dois le dire, je m’attendais plus à un pugilat d’égo chez Pujadas qu’à un réel débat de débatteurs dont plusieurs seront battus ! Ce sera la « sanction » des primaires !

 

Il n’en fut rien ! La leçon de 2006 avait été tirée ! Les esprits semblaient apaisés et sereins. Ils étaient hors de question de se mettre hors jeu avant l’heure ! Même Ségolène avait une stature royale !

  

Pari tenu !

 

Je n’appartiens à aucun camp nommé. J’ai pris conscience, depuis bien des années, que le colle aux basques - ou ex-godillot - ne pouvait servir la réflexion : Vous êtes devenu le zombi qui suit la route que d’autres ont tracée pour eux et non pour vous ! Un « camp », c’est quoi ? Un lieu d’internement où l’on vous prive de toute réflexion ! Vous êtes là pour suivre le meneur ! Non, merci, j’ai déjà donné ! Je revendique, toujours et encore, ma LIBERTE de PENSER !

 

La « doxa » (mot grec signifiant « opinion ») des concourants peut se résumer sous la forme succincte suivante :

 

- La réduction de la dette… et non plus simplement des déficits budgétaires ! OK

 

- L’équation (à quel degré ? Je ne le sais pas) à résoudre pour maintenir croissance et désendettement avec un levier mondial que l’on ne maîtrise pas !

 

- La retraite à 60 ans… Dans certains cas et non une GENERALITE ou un retour en arrière !

 

- La refonte de la fiscalité… Vaste sujet ! On commence par quoi ?

 

- Le retrait du nucléaire… Ce n’était pas un « oui franc et massif » !

 

- La suppression des niches… Attention aux aboiements !

 

- L’encadrement des banques de dépôts et d’affairismes… Qui seront les tuteurs ?

 

- Les emplois jeunes ou l'emploi accompagné... "Je l'ai essayé... ça ne fonctionne pas !"

 

- La volonté de gouverner « autrement »… Oui, pour la franchise absolue et le respect du citoyen !

 

J’ai donc écouté, attentivement, les propos de chacune et chacun. Je n’ai pas à distribuer de « bons points » et encore moins à désigner qui aurait été le « meilleur ». Je suis libre de ma pensée et sans aucune « zone » d’influence !

 

Ce que j’ai retenu, et contrairement à ceux qui parlent de « déphasage » et de « manque de vision collective », c’est d’abord l’état des lieux : La France est gravement malade (dette publique, absence de croissance, crise européenne, crise de l’euro, crise des banques).  Maintenant quel remède à prescrire ? A ce stade les « avis » n’étaient pas tous convergents : En partant de l’ailier gauche (Arnaud MONTEBOURG) pour aller à l’ailier droit (Manuel VALLS), le ballon a rebondi maintes et maintes fois ! De la « démondialisation » aux « quotas de l’immigration ».

 

Non, les « recettes » n’étaient pas toutes au rendez-vous des prêcheurs !

 

S’il est « vrai » que si certains « cadors » de  niches dorées doivent voir leurs statuts revus, corrigés ou tout bonnement abandonnés, s’il est « vrai » qu’il faille davantage imposer les « plus riches » (qui pendant un « règne » se sont fait de la pelote…), j’eusse aimé - attention, je vais me faire incendier - entendre qu’un effort de TOUS était souhaitable. Pourquoi y aurait-il encore tant de personnes exonérées d’impôt sur le revenu ? Combien de personnes sont-elles « exonérées » d’impôt sur le revenu ? Des millions ! 50 % de la population ne paient pas d’impôt sur le revenu mais paient la TVA ! Ces mêmes personnes utilisent les mêmes services publiques (du moins ce qu’il en reste) que les assujettis. Equité ? NON ! Même si l’obole demandée n’est que de quelques euros, en multipliant ce « denier symbolique » par le nombre de dispensés, on collectera  quelques millions € ! Ayez, mesdames, messieurs, le courage d’associer tout le monde au redressement souhaitable (et souhaité) ! La contribution générale de toutes et tous est plus que souhaitable ! Qu’un « riche » paye plus qu’un « pauvre », sans aucun doute ! Ce ne sera que justice ! Enfin !

 

Le « coup de chauffe » sur le nucléaire entre Martine AUBRY et François HOLLANDE m’a quelque peu « amusé » : l’amplitude de la décision varie de - 25 % à  - 100 % à ’horizon 2050 ! Je ne pense pas qu’il fallait faire de ce sujet complexe un appel du pied à EVA ! Ce dossier je le traiterai, à titre personnel, plus tard car il me passionne.

 

Un dernier point, et point des moindres, l’usage de produits stupéfiants : Nos gouvernants successifs n’ont eu pour leitmotiv que de prendre « soin de notre santé » : « L’abus du tabac, l’abus de l’alcool … » sont mauvais pour votre santé, votre portefeuille mais par pour nos caisses ! Alors autoriser l’usage de « drogue », même dite douce, serait un véritable non-sens ! Que le « joint » soit disponible en pharmacie n’est pas un gage de contrôle de la situation ! Comme les deux ailiers des primaires, je suis RADICALEMENT contre la proposition du radical Jean Mimi !

 

Non, je ne regrette pas d’avoir écouté... Je ne suis instruit !

 

Non, je ne regrette pas de m’être couché tard !

 

Non, je ne sombrerai pas dans la caricature !

 

Quand l'élu(e) sortira des urnes, je peux vous dire que je serai encore plus attentif aux propositions. La base du "projet" sera entièrement revisitée pour une grande mise à jour !

 

La critique est facile, l'art est difficile !

 

Commenter cet article