Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Une première primaire sur la "2"... Pas si déphasée !

16 Septembre 2011 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Archives 2010 - 2011

premier-debat-de-la-primaire-ps 1

 

Je dois le dire, je m’attendais plus à un pugilat d’égo chez Pujadas qu’à un réel débat de débatteurs dont plusieurs seront battus ! Ce sera la « sanction » des primaires !

 

Il n’en fut rien ! La leçon de 2006 avait été tirée ! Les esprits semblaient apaisés et sereins. Ils étaient hors de question de se mettre hors jeu avant l’heure ! Même Ségolène avait une stature royale !

  

Pari tenu !

 

Je n’appartiens à aucun camp nommé. J’ai pris conscience, depuis bien des années, que le colle aux basques - ou ex-godillot - ne pouvait servir la réflexion : Vous êtes devenu le zombi qui suit la route que d’autres ont tracée pour eux et non pour vous ! Un « camp », c’est quoi ? Un lieu d’internement où l’on vous prive de toute réflexion ! Vous êtes là pour suivre le meneur ! Non, merci, j’ai déjà donné ! Je revendique, toujours et encore, ma LIBERTE de PENSER !

 

La « doxa » (mot grec signifiant « opinion ») des concourants peut se résumer sous la forme succincte suivante :

 

- La réduction de la dette… et non plus simplement des déficits budgétaires ! OK

 

- L’équation (à quel degré ? Je ne le sais pas) à résoudre pour maintenir croissance et désendettement avec un levier mondial que l’on ne maîtrise pas !

 

- La retraite à 60 ans… Dans certains cas et non une GENERALITE ou un retour en arrière !

 

- La refonte de la fiscalité… Vaste sujet ! On commence par quoi ?

 

- Le retrait du nucléaire… Ce n’était pas un « oui franc et massif » !

 

- La suppression des niches… Attention aux aboiements !

 

- L’encadrement des banques de dépôts et d’affairismes… Qui seront les tuteurs ?

 

- Les emplois jeunes ou l'emploi accompagné... "Je l'ai essayé... ça ne fonctionne pas !"

 

- La volonté de gouverner « autrement »… Oui, pour la franchise absolue et le respect du citoyen !

 

J’ai donc écouté, attentivement, les propos de chacune et chacun. Je n’ai pas à distribuer de « bons points » et encore moins à désigner qui aurait été le « meilleur ». Je suis libre de ma pensée et sans aucune « zone » d’influence !

 

Ce que j’ai retenu, et contrairement à ceux qui parlent de « déphasage » et de « manque de vision collective », c’est d’abord l’état des lieux : La France est gravement malade (dette publique, absence de croissance, crise européenne, crise de l’euro, crise des banques).  Maintenant quel remède à prescrire ? A ce stade les « avis » n’étaient pas tous convergents : En partant de l’ailier gauche (Arnaud MONTEBOURG) pour aller à l’ailier droit (Manuel VALLS), le ballon a rebondi maintes et maintes fois ! De la « démondialisation » aux « quotas de l’immigration ».

 

Non, les « recettes » n’étaient pas toutes au rendez-vous des prêcheurs !

 

S’il est « vrai » que si certains « cadors » de  niches dorées doivent voir leurs statuts revus, corrigés ou tout bonnement abandonnés, s’il est « vrai » qu’il faille davantage imposer les « plus riches » (qui pendant un « règne » se sont fait de la pelote…), j’eusse aimé - attention, je vais me faire incendier - entendre qu’un effort de TOUS était souhaitable. Pourquoi y aurait-il encore tant de personnes exonérées d’impôt sur le revenu ? Combien de personnes sont-elles « exonérées » d’impôt sur le revenu ? Des millions ! 50 % de la population ne paient pas d’impôt sur le revenu mais paient la TVA ! Ces mêmes personnes utilisent les mêmes services publiques (du moins ce qu’il en reste) que les assujettis. Equité ? NON ! Même si l’obole demandée n’est que de quelques euros, en multipliant ce « denier symbolique » par le nombre de dispensés, on collectera  quelques millions € ! Ayez, mesdames, messieurs, le courage d’associer tout le monde au redressement souhaitable (et souhaité) ! La contribution générale de toutes et tous est plus que souhaitable ! Qu’un « riche » paye plus qu’un « pauvre », sans aucun doute ! Ce ne sera que justice ! Enfin !

 

Le « coup de chauffe » sur le nucléaire entre Martine AUBRY et François HOLLANDE m’a quelque peu « amusé » : l’amplitude de la décision varie de - 25 % à  - 100 % à ’horizon 2050 ! Je ne pense pas qu’il fallait faire de ce sujet complexe un appel du pied à EVA ! Ce dossier je le traiterai, à titre personnel, plus tard car il me passionne.

 

Un dernier point, et point des moindres, l’usage de produits stupéfiants : Nos gouvernants successifs n’ont eu pour leitmotiv que de prendre « soin de notre santé » : « L’abus du tabac, l’abus de l’alcool … » sont mauvais pour votre santé, votre portefeuille mais par pour nos caisses ! Alors autoriser l’usage de « drogue », même dite douce, serait un véritable non-sens ! Que le « joint » soit disponible en pharmacie n’est pas un gage de contrôle de la situation ! Comme les deux ailiers des primaires, je suis RADICALEMENT contre la proposition du radical Jean Mimi !

 

Non, je ne regrette pas d’avoir écouté... Je ne suis instruit !

 

Non, je ne regrette pas de m’être couché tard !

 

Non, je ne sombrerai pas dans la caricature !

 

Quand l'élu(e) sortira des urnes, je peux vous dire que je serai encore plus attentif aux propositions. La base du "projet" sera entièrement revisitée pour une grande mise à jour !

 

La critique est facile, l'art est difficile !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article