Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

18 sept. 2010 inaugurationAGC 0284 modifié-1Je lisais, sur le blog de mon petit camarade Jean-Marc, défenseur notoire des usagers éconduits de cette ligne où l’Angoisse Générale Caractérisée est devenue le symbole des Meaux – La Ferté Milon, un petit billet qui dénonçait – comme une lamentation habituelle – les maux subis et vécus au quotidien dus aux retards, aux suppressions devenus une maladie chronique. La vaccination n’apportera rien ! Mais où est le remède, docteur ?

Quand Jean-Marc écrit :

« Et que disent-ils les voyageurs. Ils râlent, avec raisons bien entendu, mais pourquoi ne s'unissent-ils pas, pour ce faire entendre? »

Il pose de bonnes questions mais il donne de « mauvaises » réponses. Je m’en explique : 

D’abord tu nous parles des « comptages réalisés par les cheminots » syndiqués. Où se situe la transparence quand aucun chiffre n’est publié ! Peur de montrer que certains trains ne sont occupés que par quelques rares passagers de l’ennui… Car, il est certain que tous les trains ne sont pas « bondés », ce qui voudrait dire que l’offre est supérieure à la demande… Donc, un cadencement à revoir, des cars disproportionnés à laisser au garage… Qui aura le courage, la franchise de remettre ce dossier « transport » en cause ? Personne dès que l’on aborde une période électorale !

Puis, parler d’union des voyageurs… Dans quel cadre ? Un nouveau « groupuscule » de je ne sais quelle couleur de bonnet ? Il « existe » déjà une « association » qui œuvre tellement dans l’ombre qu’elle en est devenue transparente !

Et enfin, la copie du tract des syndiqués de la S.N.C.F dont voici la copie :

« Le 12 Décembre : CGT – UNSA – SUD-Rail feront une journée de grève comme expliqué ci-dessous. 

Les Fédérations Syndicales de cheminots CGT – UNSA – SUD-Rail vous ont déposé le 7 novembre dernier une Demande de Concertation Immédiate afin de développer sur la réforme à venir un certain nombre d’attentes des cheminots, mais aussi pour porter des propositions allant dans le sens du développement de l’entreprise publique SNCF.

Dans ce cadre, nos fédérations exigent satisfaction sur les revendications suivantes :

e Le respect des dispositions statutaires et réglementaires trop souvent bafouées, notamment en matière de recrutements hors statut, d’utilisation abusive d’emplois précaires, de mutations et lors des exercices de notations ;

e L’arrêt des externalisations ;

e L’emploi et les recrutements au cadre permanent avec une réévaluation à la hausse des effectifs de l’EPIC pour l’année 2013 ;

e L’ouverture des négociations salariales dès début 2014 avec une augmentation générale des salaires et une revalorisation des pensions de retraite;

NDLR : Je crois que l’on se fout de nous, les retraités du privé ! Le statut de ces agents est celui des « régimes spéciaux »… En raison d'un ratio démographique défavorable (à la SNCF, il y a environ 160.000 cheminots actifs pour 280.000 retraités.) les cotisations (1,88 milliard d'euros en 2011) couvrent environ 36 % des charges de pensions (5,15 milliards d'euros en 2011), le ratio cotisants/retraités étant devenu inférieur à 56 % en 2010. Ils sont déficitaires, obligeant l'État à leur verser une subvention d'équilibre qui s'élèvera à 4 milliards d'euros en 2013. Et qui paiera ? Le contribuable !

e Aucune réorganisation ne doit anticiper la mise en œuvre du projet de loi gouvernemental avant débat et vote de la représentation nationale ;

e Une autre prise en compte de la sûreté et de la sécurité des agents par une ré-humanisation des gares et des trains ;

e Le rapport de la commission économique du CCE, dans le cadre de la procédure de droit d’alerte, doit servir de base de réflexions à une réorientation totale de la politique menée dans cette activité, notamment la mutualisation humaine et matérielle, et être intégré dans les décisions issues de la conférence nationale sur le Fret lancée par le Ministre des Transports. »

Désolé de te le dire mais cette grève ne revêt uniquement que des aspects catégoriels et spécifiques !

Personne ne parle des réels problèmes de la ligne « P » ! La logique française  « Je suis plus malheureux que mon voisin, alors moi d’abord ! » est récurrente !

Où sont prises en compte les doléances des passagers de la ligne « P », les oubliés ? Pas dans ce tract que je sache !

Je te sais sincère, droit dans tes bottes, Jean-Marc, mais ton « militantisme affiché » - que je respecte – a pris le dessus à un tel point que ton « objectivité » s’est transformée en « cécité » !

En un mot, tu demandes aux usagers floués par un « service en dilettante » de s’unir avec le parti que tu représentes ! De mon point de vue, c’est une « maladresse » involontaire ! Que tu dénonces dans ton blog les carences du donneur d’ordre qu’est le STIF et d’autres, je le concevrais mais que tu cherches à en faire une tribune politique en y ajoutant toujours « tes camarades », je crois que cette forme de récupération est inacceptable - à mon sens – pour des passagers oubliés qui ne veulent pas se retrouver dans un parti, dans aucun parti !

Ne Mélenchon pas tout… pour parler des problèmes de survie de cette ligne ! A croire que les "Instances supérieures" ferment les yeux... pour l'instant ! Mais dès 2014, "ils" en parleront TOUS sans pour autant nous apporter "les solutions"... du quotidien !

Sans rancune, j’espère pour cette franchise !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article