Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par JM DELATTE

aubry hollande

(Crédit photo : montage "le Post")

 

Le temps d’une « démocratie citoyenne » n’aura duré qu’un dimanche d’automne, pour moi, simple citoyen - car je ne suis ni militant, ni sympathisant d’un appareil quel qu’il soit -.

 

 

 

Dès la proclamation du « classement », les « deux finalistes » ont repris une très mauvaise habitude : La tractation ! La transaction ! Le donnant-donnant !

 

Lamentable !

 

Je pensais que cette méthode de « l’entre deux tours » aurait été mise au rencard pour bien nous montrer et nous démontrer que le « grenouillage » n’était plus de circonstance ! Et, bien NON !

 

Oui, Madame, Monsieur, je vous l’avoue, je me suis trompé !

 

Encore une fois, on prend le citoyen  pour un « pion » (politesse oblige) ! N’aurait-il pas la possibilité, seul, sans aucune consigne, de choisir celle ou celui qui serait à-même de le représenter à la course à la Présidentielle 2012 dès lors que son « favori» est relégué à une place qui lui interdit de se maintenir ! Comme au « foot », quand on a reçu un « carton rouge », on file aux vestiaires et on la ferme !

 

N’était-il pas plus sain, plus simple, Madame, Messieurs, les hors compétitions, de laisser le choix à vos électrices et vos électeurs en ne donnant aucune « consigne » de report de voix ?  - le chef a dit… - Pourquoi vouloir « négocier » des voix qui n’appartenaient qu’aux citoyens ?

 

C’était sympa, c’était innovant, et çà redevient la « piste aux étoiles » !

 

J’avais fait le choix citoyen de participer à la mise sur rail d’une nouvelle forme d’élection qui oubliait les pesanteurs d’un parti, les « petits arrangements » entre les postulant(e)s, et bien c’est raté ! Ce ne sera plus un « rassemblement » mais un « rattachement plus ou moins conduit » !

 

Si un parti, quel qu’il soit, daigne organiser des « primaires » à l’avenir, imposez, dès le départ, la règle simple et saine suivante : « Tu n’es plus dans la course, tu fermes ta gueule » ! L’électrice et l’électeur sont des gens majeurs, responsables et n’ont nul besoin d’être conduit par la main dans un camp ou dans l’autre ! C’est çà la Démocratie participative !

 

Alors, pour cette simple raison, je ne participerai pas à la finale. Je resterai à ma place, dans l’arène, et regarderai se jouer un nouveau déchirement inéluctable entre « papa poule » et « maman coq » !

 

Le concept, pourtant, semblait bon…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article