Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Règle d'or ? Pourquoi pas... Si la "parole" est d'or !

 

Le Président voudrait imposer la fameuse « règle d’or », celle qui permettrait d’inscrire sur le marbre de la Constitution des règles prévoyant un retour progressif à l’équilibre budgétaire. La « loi-cadre d’équilibre des finances publiques » viserait à encadrer la trajectoire budgétaire, ce qui voudrait signifier qu’elle s’appliquerait à la fois au budget de l’Etat et à celui de la Sécurité Sociale. Des planchers de recettes et de dépenses seraient fixés annuellement.

 

Nous entrons en période électorale. Chacun des protagonistes proposera au « bon peuple gaulois » tout un tas de mesures qui ne vivront que le temps d’une campagne. Depuis 30 ans, chacun y va de son ressenti égoïste pour essayer de nous faire vibrer et nous berner après !

 

En 31 ans de pouvoirs successifs Gauche - Droite ou Droite - Gauche, la dette publique française est passée de 20,1 % du PIB (1980) à 84,7 % en 2011 ! Je ne vais pas développer toutes les âneries commises tant par les gens de gauche que par ceux de la droite ! Vous les connaissez toutes aussi bien que moi !

 

Alors si Monsieur le Président souhaite vivement imposer sa règle d’or, que lui, candidat à sa propre succession, et que les autres tiennent le langage de la parole d’or !

 

Vous les connaissez tous ces faiseurs de miracle qui, sur des catalogues en papier glacé (nous sommes en période de surchauffe) vont nous refaire le coup des « ixième »propositions pour nous sortir du bourbier dans lequel ils nous font patauger. Et qui, une fois élu, n’auront cesse que d’appliquer les contre-mesures, celles qui, dans un programme d’élection, ne peuvent que vous faire perdre. La France, comme au football, est championne du contre-pied !

 

Non, Mesdames, messieurs, nous ne sommes plus ni des « poires », ni des « pommes », ni des « scoubidous » !  Nous vous demanderons donc, pour une fois, d’être franc, sincère, et réaliste. Les promesses mensongères... STOP ! La politique « politicienne » n’a pas sa place dans cette élection cruciale ! La VERITE ! Oui, pas celle si je mens !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article