Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Règle d'or ? Pourquoi pas... Si la "parole" est d'or !

18 Août 2011 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon point de vue

 

Le Président voudrait imposer la fameuse « règle d’or », celle qui permettrait d’inscrire sur le marbre de la Constitution des règles prévoyant un retour progressif à l’équilibre budgétaire. La « loi-cadre d’équilibre des finances publiques » viserait à encadrer la trajectoire budgétaire, ce qui voudrait signifier qu’elle s’appliquerait à la fois au budget de l’Etat et à celui de la Sécurité Sociale. Des planchers de recettes et de dépenses seraient fixés annuellement.

 

Nous entrons en période électorale. Chacun des protagonistes proposera au « bon peuple gaulois » tout un tas de mesures qui ne vivront que le temps d’une campagne. Depuis 30 ans, chacun y va de son ressenti égoïste pour essayer de nous faire vibrer et nous berner après !

 

En 31 ans de pouvoirs successifs Gauche - Droite ou Droite - Gauche, la dette publique française est passée de 20,1 % du PIB (1980) à 84,7 % en 2011 ! Je ne vais pas développer toutes les âneries commises tant par les gens de gauche que par ceux de la droite ! Vous les connaissez toutes aussi bien que moi !

 

Alors si Monsieur le Président souhaite vivement imposer sa règle d’or, que lui, candidat à sa propre succession, et que les autres tiennent le langage de la parole d’or !

 

Vous les connaissez tous ces faiseurs de miracle qui, sur des catalogues en papier glacé (nous sommes en période de surchauffe) vont nous refaire le coup des « ixième »propositions pour nous sortir du bourbier dans lequel ils nous font patauger. Et qui, une fois élu, n’auront cesse que d’appliquer les contre-mesures, celles qui, dans un programme d’élection, ne peuvent que vous faire perdre. La France, comme au football, est championne du contre-pied !

 

Non, Mesdames, messieurs, nous ne sommes plus ni des « poires », ni des « pommes », ni des « scoubidous » !  Nous vous demanderons donc, pour une fois, d’être franc, sincère, et réaliste. Les promesses mensongères... STOP ! La politique « politicienne » n’a pas sa place dans cette élection cruciale ! La VERITE ! Oui, pas celle si je mens !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article