Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Haïti, un drame humanitaire.

16 Janvier 2010 , Rédigé par DELATTE Jean Michel Publié dans #Mon coup de gueule

Je m'étais pourtant promis de rester dans les limites cantonales mais... aujourd'hui, et certainement demain, je partirais vers d'autres horizons... Le coeur n'a pas toujours ses raisons !

Pouvions-nous rester insensibles au drame du peuple Haïtien ? Non, naturellement.

Cependant, il est à reconnaître que la réactivité organisée n'est pas la force de l'Homme. Pourquoi ce constat alors même que bien des Etats se sont mobilisés pour venir en aide à celles et ceux meurtris par cette catastrophe ? L'aide arrive de tous les continents et pourtant c'est la grande pagaille pour mettre en oeuvre, avec EFFICACITE et PRAGMATISME, l'ensemble des moyens arrivés sur place. Je ne pense pas être le seul à avoir cette vision...

L'Homme a su créer des structures : l'ONU en 1945, l'UNION EUROPEENNE (traité de Bruxelles) en 1948, l'OTAN en 1949... mais, dans aucune de ces nobles institutions, il n'existe une TASK FORCE INTERNATIONALE d'intervention immédiate pour gérer les catastrophes naturelles (séisme, tsunami, innondation, incendie...). Alors, pourquoi ne pas instituer cette nouvelle brigade spécialisée capable de centraliser, coordonner, gérer, au lieu et place des aides ponctuelles et circonstancielles des Etats qui génèrent le désordre organisé ! Un poste de COMMANDEMENT UNIQUE intervenant et gérant ce type de situation aurait plus d'efficacité que des aides impromptues et pourtant généreuses.

Qu'a-t-on vu dès les premières heures de ce drame ? Des images de désolation, des morts jonchant les espaces dévastés, de gens complètement hagards errant dans des ruines, des scènes de pillage organisé par des bandes armées de profiteurs, machette à la main, des montagnes de containers avec vivres, hôpitaux de campagne, médicaments de première urgence en provenance du Monde entier en attente de distribution sur le tarmac de l'aéroport de Port-au-Prince ! Toujours le scoop, le poids des photos ! Les reporters photographes et vidéastes dépêchés sur place auraient mieux fait de faire un autre usage de leurs outils de communication : Laisser 15 secondes aux survivants pour envoyer un message à leur proche vivant à l'étranger ! L'attente pour celles et ceux qui ne savent rien - faute de moyens de communication - est un facteur pénible... To be or not to be ?

Si une TASK FORCE spécialisée avait vu le jour (on a su, plus ou moins, le faire pour éviter des conflits), il y aurait eu des PRIORITES pour gérer l'aide internationale : Au premier chef, des spécialistes de la recherche et du dégagement des survivants avec des moyens appropriés, des hôpitaux de campagne avec un corps médical spécialisé, des unités dédiées à la distribution des vivres et de l'eau, une cellule de crise unique avec des moyens de communication satellitaire pour rassurer les proches.

Pour être EFFICACE, il faut être ORGANISE !

De plus, il faut savoir répondre aux réels besoins des sinistrés et respecter leur mode de vie. Faire parvenir des tonnes de vivres qui n'ont aucun rapport avec leur alimentation de base est profondément inutile.

Savoir être à l'écoute, savoir écouter, c'est, sans nul doute, répondre efficacement à une attente.

Quand tous les hommes du Monde se donneront...
la VOLONTE de créer la TASK FORCE CATASTROPHE,
un grand pas aura été franchi pour l'Humanité.

Avec tout le respect que je vous dois.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article