Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Mystère ou mirage aux "Effaneaux" ?

2 Mai 2011 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon point de vue

 

Non, je ne vais pas vous parler de nos « incursions » en Lybie… Ceci prendrait trop de temps et je laisse le « philosophe ministre des affaires étranges » s’engluer dans ce type de conflit ! Il ne s’agit ni d’aéronautique, ni de guerre, mais d’un choix « stratégique » pour le développement économique de notre canton qui était l’un des points essentiels du programme de notre nouveau conseiller général et de ses porte-parole de la « Communauté du Pays de l’Ourcq ».

 

Où en sommes-nous aujourd’hui ? Cette noble institution entretient toujours le mystère sur ce vaste programme. Lors des épisodes de campagne du candidat, les disciples fidèles n’avaient qu’un souhait : mettre les « Effaneaux »  dans le panier du candidat ! Un super cadeau, n’est-ce-pas ! Mais, les choses doivent en être autrement car rien ne transpire encore ! Ou du moins quelques bribes piochées ça et là ! Il paraîtrait que 25 % du territoire auraient trouvé preneur. J’utilise le conditionnel car, en réalité, toute information demeure la propriété exclusive du premier cercle qui aime entretenir l’opacité. Imbu de sa personne, il se transforme en abus de pouvoir ! Serions-nous si « con » pour comprendre qu’un tel espace ne se vend pas comme des petits pains ! Il est vrai que la concurrence est vive dans le monde de l’aménagement du territoire. Il suffit de se rendre à ROISSY Charles de GAULLE pour constater qu’un vaste ensemble logistique est sorti de terre à ST MARD… et en cours d’aménagement d’infrastructure ! Proche de ROISSY, proche de l’autoroute A1, proche de l’accès Francilienne… que des plus !

 

Alors, Messieurs, sortez de l’opacité que vous savez si bien entretenir et mettez en ligne sur votre site les dernières informations concernant ce dossier dépoussiéré des archives. Répondez en toute franchise à nos interrogations. Vous avez acquis ce territoire pour en faire une vitrine avec nos sous. La moindre des politesses est de nous rendre compte de vos actions. Levez le mystère et dites-nous, haut et fort, que ce n’est plus un mirage !

 

Au point où j’en suis, et toujours autant persifleur, puis-je me permettre de vous poser une simple question ? Votre – du moins dirai-je la notre – propriété est actuellement en exploitation agricole active. Quel est le contrat qui vous lie avec l’exploitant ? Qui percevra les fruits ? Le propriétaire des lieux ou l’exploitant ? Qui continue à percevoir la P.A.C ?

 

Je sais, tout comme avant, que les réponses vous ne nous les donnerez pas et il faudra aller fouiner sur INTERNET pour avoir éventuellement des éléments de réponse à nos interrogations.

 

Je suis un citoyen comme les autres. Je pense avoir le droit de vous poser une question sur la gestion des fonds publics que vous collectez et de leur usage. Je ne suis pas le « héraut » d’un mouvement frondeur. Je m’intéresse, tout comme vous, au devenir de ce canton et des orientations prises pour le bien-être de toutes et tous. Je ne milite pas pour un parti quel qu’il soit même si d’aucun semble penser que j’ai abandonné ma foi. Il est vrai, et je l’assume, que je ne suis pas un béni oui-oui, un inconditionnel. On peut, sans se renier, être ouvert au dialogue avec les autres. L’amitié n’a rien à voir avec la politique. Vous en avez la preuve au plus haut sommet ! Quand on aura compris ceci, on pourra avancer plus sereinement pour être rassembleur.

 

A bon entendeur, je vous prie de croire en mon respect.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article