Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Le nouveau GPS du Ministre de l'Intérieur...

26 Mai 2011 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon coup de gueule

 

Souhaitant ne pas décevoir Monsieur le Président de la République - qui ne voudrait pas être le Président de l’insécurité routière – notre ministre à développer son Grand Plan Sécurité

 

Après une fronde purement électoraliste, nos chers députés sont rentrés dans le rang ! Je gueule – mes « clients » sont contents -, puis je fais profil bas pour avoir cette fameuse investiture qui me permettra d’être réélu ! Du moins, je l’espère !

 

Pourquoi cette « démarche » alors même qu’un député ou ministre, n’est pas « astreint » aux lois qu’il vote et qu’il applique : J’ai un « petit bleu », j’ai une sirène (pas celle de la mythologie), j’ai un chauffeur…  Les embouteillages,  je ne les connais pas !

 

Le Ministre fait un pas en avant, puis deux, en reculant ! Mais où est l’intérêt de telles mesures ? Enlever les panneaux de signalisation d’une zone « radar » pour les remplacer par des radars « pédagogiques »… Pour votre sécurité, naturellement ! Puis, après 2012, si le Président est réélu, on enlèvera l’ensemble des pré-signalisations. Toi, le « frondeur » tu passeras pour un con ! Toute ces fanfaronnades  vont coûter beaucoup d’argent : Le coût de la suppression des 22.000 panneaux avertisseurs est estimé à 5 millions €. Le remplacement d’un panneau (non systématique… Il faut le préciser) par un radar dit pédagogique varie de 1.800 à 5.000 €. L’interdiction d’un système de prévention des radars fixes et mobiles – type « Coyote », sans publicité - fera perdre aux finances publiques 1 € 96 par mois en TVA ! Un simple calcul : Pour 1.000.000 d’abonnés, l’Etat perdra pratiquement 2.000.000 € soit 24.000.000 € par an !

 

La vie n’a pas de PRIX mais quand même !

 

Je suis un conducteur « responsable », du moins je le pense. J’essaye de respecter tant se faire que peut les limitations de vitesse - sans abus, je tiens à la vie des autres - sur autoroute (bonne visibilité, trafic fluide, bonne météo) mais respecte scrupuleusement la limitation en ville ou agglomération. Je ne suis pas contre le but de préserver des vies ! Mais je dis NON, NON et NON au racket ! La plupart des radars fixes sont dans des zones non accidentogène. Les « mobiles » sont en embuscade dans des zones pompe à pognon !

 

STOP au délire de certains qui se réfugient dans la « bonne conscience » !

 

Je suis surpris qu’un conseiller spécial n’ait pas eu la riche idée de mettre un radar mobile à quelques encablures d’un fixe ! On l’aurait taxé un peu plus de « racketteur » ! Mais le résultat des mesures envisagées est identique à ce dernier. Alors, arrêtez de nous prendre pour des vaches à lait !

 

OUI à la vie sauvée, NON au racket organisé !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article