Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Le "made in Normandie" récompensé !

2 Janvier 2012 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon coup de gueule

stone et chardenIl n’en fallait pas tant à Monsieur le Président pour se distinguer dans le « made in France » ! Dans le genre, « nos régions ont du talent », il a pris de court François BAYROU ! STONE et CHARDEN ont été élevés au grade de « chevalier de la Légion d’Honneur » ! Pourquoi pas « TANGUY et LAVERDURE » ? Je me le demande encore !

 

Vous vous souvenez des paroles : « Des vaches rousses blanches et noires sur lesquelles tombent la pluie et les cerisiers blancs made in Normandie »… C’était en 1970 ou 71 ! De plus, on couronne la contrefaçon : La vache made in Normandie, donc la « Normande » a une couleur de robe panachée de blond, marron fauve et blanc ! Pas de noir ! Non, je raconte des sornettes car cette chanson avait pour thème le « D-DAY » ! J’ai commis un contresens, ceci n’ayant rien à voir avec le « made in France » ! Je me suis égaré !

 

NON, ce n’est pas pour cette chanson qu’ils ont été récompensés. Laquelle alors ? Le moral des Français n’étant plus au beau fixe, ils vont vous interpréter « Il y a du soleil sur la France et le reste n’a pas d’importance » ! Et en boucle, s’il vous plaît ! Ce sera, peut-être, le chant d’ouverture des grands-messes à venir ! C’est plus populaire que la « marche des Toréadors » (Carmen) ! C’est moins présomptueux que la « Marche du Couronnement » (Meyerbeer) ! C’est moins indécent que la « Marche Triomphale » (Aïda) ! Restons simple voyons !

 

Je n’ai rien contre ce couple mythique de mes « jeunes années » mais je ne pense pas que ce parcours méritait une légion d’honneur ! Il est vrai que cette distinction n’a plus grand sens aujourd’hui ! Quelle différence y a-t-il entre la récompense posthume délivrée à ’un soldat tué sur un champ d’intervention et un chanteur qui vous a écrit un « hymne » à la gloire du D-DAY ? Aucune en 2011 et pas seulement  en 2011 ! La différence, malgré tout, c’est que le premier s’est fait tuer dans « l’exercice de son devoir » alors que le second était tranquillement, assis derrière son bureau, pris par son « devoir d’écrire » des paroles sur une page blanche !

 

La « Légion d’Honneur » ? NON, merci !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article