Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

La guerre du rail n'aura pas lieu !

 

Depuis 1973… La bataille du rail a duré 37 ans ! Tous nos élus, fussent-ils conseillers généraux, députés, se sont évertués pour cette ligne, soit pour obtenir son maintien, soit pour obtenir son développement ! La chose est entendue en 2010. Les A.G.C circulent, bon an, mal an, sur un réseau qui a trop souvent été laissé à l’abandon.

locovapeur1 autorail1

 

Un jour, on nous parlait de sa fermeture imminente et son remplacement par des cars… Le lendemain, après avoir livré la « bataille du rail », on nous disait que la ligne allait être maintenue et entretenue en vue de son électrification… à long, très long terme ! Et pourtant, cette fameuse ligne PARIS Est - MEAUX - LIZY - LA FERTE MILON desservait la capitale des Sacres : REIMS. C’était un axe « stratégique » puisqu’il désenclavait la ligne REIMS – CHATEAU THIERRY – PARIS Est. Combien de fois ai-je vu passer l’autorail présidentiel du Général de Gaulle ? Combien de fois ai-je vu passer « l’ORIENT-EXPRESS » ? Combien de fois suis-je allé voir ces monstres qui crachaient fumée et vapeur quand ils faisaient le plein d’eau en gare de LIZY ? La nostalgie, c’est franchement désagréable !

 

Aujourd’hui, des trains rutilants, riches en couleurs et en confort, ont remplacé l’autorail, le petit gris ! Et pourtant, je ne suis pas entièrement convaincu que l’on ait fait un grand pas en avant. Pourquoi cette réserve ? Pour l’argent que nous n’avons pas et que l’on dépense sans compter ! Qu’il y eut une profonde refonte sur cette ligne, je le conçois aisément. Mais était-il « judicieux » de cadencer tant de trains ? J’avoue que 4 trains « montants » dans une journée étaient « insuffisants »… On passe, aujourd’hui, à un train montant ou descendant toutes les heures… De la privation, on passe à la débauche… N’y a-t-il pas un « juste milieu » ? A-t-on procédé à un comptage des voyageurs pour savoir combien sont-ils à emprunter ce mode de transport ? A-t-on répondu aux attentes de l’usager ? Il est très difficile de faire marche arrière quand on a offert un service dispendieux à autrui ! C’est un acquit, point final !

 

« On » veut, à tout prix (et l’addition est et sera lourde…), OBLIGER la personne à abandonner l’usage de sa voiture pour se rendre à son travail. C’est louable mais pas toujours réaliste ! Du train, il faut le car… Donc d’autres moyens complémentaires qui augmentent l’addition !

 

Les finances actuelles des « collectivités », de « l’Etat » ne peuvent se permettre de continuer de la sorte. Aujourd’hui, les feux de signalisation sont à l’orange… Continuons, sans penser, sans réfléchir, sans concertation réelle, et demain nous irons, toutes et tous, dans le « butoir »…

18 sept. 2010 inaugurationAGC 0291 modifié-1

 

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article