Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

J'ai osé !

9 Octobre 2011 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Archives 2010 - 2011

Ne croyez pas, mes chers ami(e)s, mes chers « ex-compagnons », que je me sois converti, ou laisser convertir à un nouveau culte ! Je n’ai jamais renié mes « propres » convictions mais, de par mon geste, je voulais montrer qu’il était possible de s’exprimer autrement que par le « choix unique » de manipulateurs militants de Parti le temps d’une élection sélective.

 

Cette « sélection », car ce n’est qu’une sélection, d’une ou d’un candidat briguant la lourde responsabilité à la présidence de la République se fait, qu’on le veuille ou non, démocratiquement, hors de l’appareil d’un Parti ! A ce stade, c’est une première ! Pourquoi devrions-nous, toujours et encore, confier le "soin" à des représentants "autoproclamés" de nous imposer leur candidat ?

 

Il n’y a pas, à mes yeux, un ou une candidate « naturel(le) que l’on doit suivre « aveuglement » !

 

Le peuple français a mûri ! Il a, me semble-t-il, compris que les « ergoteries », les « grandes déclamations émotionnelles », le « dormez tranquille, je veille sur vous », les « promesses d’un jour sans lendemain »… Tout ceci, il n’y croit plus !

 

Alors, plutôt que de sombrer dans l’abstentionnisme qui est l’image même de l’irrespect envers nos institutions, il s’interroge, il PARTICIPE à la recherche de celle ou de celui qui prendra compte de nos réelles aspirations en se foutant des grands principes idéologiques d’un petit nombre de bonshommes qui voudraient nous imposer leur « vision »… trop souvent personnelle où le « carriérisme professionnel » prend toute sa dimension.

 

Je me suis « assumé » .C’est mon choix, moi qui ait, enfin, compris que la « pensée unique » ne peut que nuire à l’épanouissement, à la réelle démocratie.

 

Pour ce qui sera du « programme »… Comme Il le disait : « On verra » ! Et on agira en toute connaissance de cause !

 

Non, je ne suis ni faux-cul, ni revanchard l Simplement, le temps d’un dimanche d’automne, bien pluvieux et gris, un simple citoyen !

 

J'ai écrit ce billet - qui n'est nullement une confession - avant d'aller voter !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article