Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Ite missa est !

29 Mars 2011 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon point de vue

 

Mes biens chers frères, mes biens chères sœurs, réjouissez-vous, le Sauveur est parmi vous ! C’est ce que l’on entendait au soir de ce 27 mars 2011 où le « triomphalisme » exubérant était monnaie courante ! Tout juste si on ne chantait pas : « Francis, on a eu ta tête… » Toi le Satan de ces sept longues années ! Toi que je ne supportais plus dans ce canton « foncièrement » de droite que j’avais perdu suite à mon erreur de « casting » en 2004 ! Toi, le mécréant qui n’a jamais cru aux « projets » de ma Communauté ! Toi, le fainéant qui n’a jamais rien fait pour ce canton trop souvent oublié des décisions de tes Pairs à Melun ! Alors, je vais épiloguer ces longs moments de réflexion personnelle sur ce sujet qui me tenait en haleine : Les cantonales 2011 sont mortes, vive les cantonales !

 

Je suis croyant en une certaine idée de la France mais non pratiquant des « élites politiques » qui délitent notre pays par leur nombrilisme trop souvent marqué. Par leurs querelles intestines où l’intérêt personnel prime avant tout. Aujourd’hui, ne voulant plus rester dans ma pseudo solitude politique - non que je sois une brebis égarée ou un agneau bêlant cherchant sa mère, rassurez-vous – j’ai décidé de faire le point sur ce scrutin en mon âme et conscience.

 

Quel était le véritable enjeu de cette consultation ? A priori, il y avait deux façons de voir : Soit « Un nouveau souffle pour ce canton », soit « Un essoufflement après une marche tranquille dans ce canton ». C’était l’image d’Epinal car, dans la réalité, et ceci vous a certainement échappé, il s’agissait d’un autre combat : « La Seine et Marne doit rester à gauche » version Monsieur EBLE, « La Seine et Marne doit passer à droite » selon le vizir qui rêve d’être calife, comme dans la BD créée en 1961 par GOSCINNY et TABARY et publiée dans « RECORD »… IZNOGOUD ! In fine, c’était l’alternative qui vous était proposée sans vous en rendre compte ! Dans notre canton, la réalité affichée était de mettre au tapis le Satan ELU. Qu’importait le flacon pourvu que l’on ait l’ivresse ! En politique politicienne, c’est bien connu, on applique le « Confucianisme » : On réprouve le mensonge mais on estime qu’on devra le tolérer pour les « marchands », sans quoi ceux-ci ne pourront gagner leur vie !

 

Les électrices et électeurs se sont prononcés - du moins celles et ceux qui avaient l’envie de donner leur avis (47 % d’abstention au second tour… Un mieux par rapport au premier où le taux était de 53 % - pour donner un « nouveau souffle » au Canton. Jean Christophe PIEQUET a gagné le scrutin avec 57 voix d’avance. Sur les 687 suffrages exprimés en plus au second tour, 285 sont allés vers F. ELU, 379 chez J.C PIEQUET, et (à ma grande surprise) 23 au Front National. Le résultat démocratique est là, je le respecte ! Mais devait-on, pour autant, en faire du « triomphalisme » le soir même alors que la « Seine et Marne » était restée à gauche ? Un vainqueur est celui qui a la politesse de reconnaître son adversaire. On oublie, un instant, l’exubérance de ses militants ! N’oublions pas que Monsieur EBLE a gagné son challenge… Monsieur COPE a perdu le sien ! Quand on veut être un « fédérateur » on a le triomphe modeste et on parle franchement à ses troupes des lendemains qui ne seront pas forcément bleus ! La franchise avant tout ! Il était déjà difficile de se faire entendre dans cette assemblée quand le conseiller général était de gauche mais qu’en sera-t-il quand le nouveau conseiller général est de droite ? Je vous l’écris – et j’assume – que dans 3 ans, vous entendrez le message suivant : « Je n’ai pas pu faire… car la majorité de gauche n’a pas voulu m’écouter » ! Quand on s’affronte sur les idées, on ne peut que perdre ! Quand on ne pratique pas l’ouverture d’esprit, on se sclérose !

 

Il me semble pourtant que l’on pourrait faire AUTREMENT quand un dossier mérite son examen dans l’intérêt GENERAL ! Ce n’est pas être un « cocu » politique que de voter, ensemble, droite et gauche réunies, un projet d’ordre insufflant une dynamique à un canton. Il y a, cependant, une règle simple : Laisser son esprit partisan au vestiaire ! Laisser le dogme dans son cartable ! L’enfermement dans la doctrine qui ne consiste à dire que seul le bien est de MOI ne permettra jamais d’être un fédérateur : Venez à moi que si vous êtes pour moi ! Prêche-t-on le « Communautarisme » ou le « Souverainisme » ? Serait-ce une question qui fâche ? Pratiquer « l’excommunion » pour faits de penser différemment n’est pas un signe de réconciliation des citoyens à la politique… A n’écouter que la « bonne parole » et à fermer les yeux sur des réalités ne peuvent que conduire à « l’autisme » ce dont le monde politique est victime aujourd’hui.  Alors, pourquoi s’étonner de la montée du Front National dans nos cantons quand celui-ci ne cristallise que des « déçus » de la politique politicienne ! C’est ce que l’on dit dans les états-majors ! Les conseilleurs ne sont jamais les payeurs !

 

Oui, vous êtes AUTISTE et vous le demeurerez encore longtemps !

 

 

Notre canton sera-t-il réellement gagnant ? Je vous laisse juge ! J’ai, volontairement, enlevé à ce billet, tout esprit partisan. Je ne suis plus de ceux qui croient au pouvoir surnaturel et providentiel d’un homme ! J’en ai trop vu, trop entendu pour avoir cette seule vision. Angélique? Je ne le suis pas ! Agir pour tous dans l’intérêt de tous ? OUI. S’agiter pour quelques uns ? NON ! Je crois, que nous, citoyens, méritons autre chose que l’esprit de clan et de reconquête du pouvoir ! Voici le mot lâché : Le POUVOIR celui qui vous égare, celui qui vous monte à la tête, celui qui vous fera faire des « conneries »… Les exemples en la matière, vous les découvrez tous les jours !

 

Le grand gagnant semblerait être le Président de la Communauté de Communes - l’homme de toutes les actions, l’homme à la pensée unique, l’homme orchestre dans sa partition - qui n’aura plus entre les pattes l’emmerdeur qu’était Francis ELU, en qualité de Conseiller Général !

 

Je souhaite, à Nicolle CONAN, à Jean Christophe PIEQUET, comme le ferait Georges PERNOUD, « Bon Vent ». Sachez « surfer » sur la « vague bleue » sans pratiquer le « tube » même une seule seconde !

 

Et bien, « ite missa est » et « Allez en paix » que je remplacerai par « Acta fabula est » (La pièce est jouée) !

 

Voltaire disait : « La tolérance sera regardée, dans quelques années, comme un baume essentiel au genre humain » !

 

A méditer… et à bientôt !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article