Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

J'entretiens cette page pour exprimer mes convictions, dire mes coups de coeur, pousser des coups de gueule, publier des photos et tenter quelquefois d'avoir de l'humour. La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Tournons la page sans la refermer !

Publié le 17 Avril 2011 par jm delatte in Archives 2010 - 2011

 

Le 8 avril 2011, j’étais chez moi ! Ne cherchez pas, ce n’est pas une date figurant sur le calendrier des Postes, par encore du moins... Ce n’était qu’une soirée privée – comme celle du Fouquet’s par son esprit – organisée par le grand vizir IZNOGOUD pour fêter la « victoire » de ses dévoués personnages dans son royaume de la 6ème circonscription. De quelle victoire s’agissait-il ? Ce ne fut pas Arcole pour autant mon bon monsieur !

 

J’avais pourtant reçu un courriel d’invitation du nouveau conseiller général mais, compte tenu de l’état d’esprit des affidés, je ne me sentais pas concerné pour cette consécration. J’avais donc décliné cette « invitation » car je ne me retrouvais pas dans cette forme du politique spectacle.

 

Oui, je l’avoue, j’appréciais J.F COPE à ses débuts, mais ses « nouvelles » façons de faire de la politique, ses volte-face » me rebutent. Il est devenu, certainement malgré lui, j’ose le supposer, le « tonton flingueur » de l’UMP ! Pour qui roule-t-il ? Pour le Président… mais tout en ayant à l’esprit qu’il voudrait être le calife à la place du calife ! 2012 ? 2017 ? Les prochains mois le diront ! Attendons ! Il y a pléthore… aujourd’hui ! Mais demain, il n’en restera qu’un ou qu’une !

 

Je relisais le « Merci » de Jean Christophe PIEQUET en classant tous mes documents de campagne collectés pendant ces cantonales. Je sais que c’est un homme de dossier. Je sais qu’il ne rechignera pas à la tâche qui lui a été confiée. Mais, quant à dire qu’il sera « fédérateur », j’émets un doute ! L’adjectif « fédérateur » signifie qui organise ou favorise une union, une convergence. Le nom « fédérateur » signifie la personne qui rassemble. Faut-il choisir l’adjectif ou le nom ? Si c’est le choix de l’adjectif, c’est un acquit déjà consommé puisqu’il entretient l’union sacrée avec IZNOGOUD. Si c’est le choix du « nom », j’en attendrais la preuve ! Je pensais qu’il était un homme libre de pensée… Il n’a pas su s’affranchir (pouvait-il faire autrement ?) du formatage de l’équipe du grand vizir… Avantage ou handicap ? L’avenir le dira !

 

Je vais donc tourner cette page, non d’une manière définitive, car je resterai la « sentinelle » de ce qui est fait, aura été fait ou pas fait. Je le ferai dans la plus grande impartialité mais sans aucune complaisance.  Les paroles s’envolent, les écrits restent !

 

Nous allons entrer dans une nouvelle phase : L’élection présidentielle de 2012. Je vais donc ouvrir mes colonnes à cette vaste campagne prochainement.

 

Je vous remercie de vos messages, de vos nombreuses réactions lors de ces cantonales.

 

A bientôt, je l’espère.

Commenter cet article