Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Et la dette, et la dette (bis)... sous le robinet !

12-07-10-medef-syndicats-hollandeJ’ai « abandonné » - provisoirement – les ébats à la Chambre ! Je laisse ces chers élus à leur jeu de dame ! Je crois, en effet, qu’il y avait plus d’urgence à traiter des problèmes de tous les jours, du commun des mortels : Notre économie ! Notre emploi !

Les médias font leurs "choux gras" des plans sociaux qui tombent comme à Gravelotte : Goodyear,  Pétroplus, P.S.A, Renault, Arcelor… et combien d’autres ! Mais qui s’intéresse aux petits patrons, ceux que l’on vante à chaque élection pour leur combativité, leur courage ? Personne ! çà ne fait pas la « Une » ! Ce n’est pas un sujet médiatique pour les journaux bouclés en boucle qui nous harcèlent de « sinistrose compatissante » !

Oui, que des emplois soient perdus n’est pas acceptable ! Oui, que des gens qui partent au boulot la peur au ventre n’est pas acceptable !

Mais qui pose la « bonne question », celle qui fâche ? Personne - ou si peu - que leur voix ne couvre pas le brouhaha – souvent stérile - des « opposants » à tout plan de sauvegarde de l’emploi, à tout traitement chirurgical d’urgence ! La question est pourtant simple : Doit-on nécessairement maintenir un mourant en vie ? Doit-on laisser un membre gangréné sans l’amputer ?  Et pourquoi est-il mourant ? Et pourquoi est-il gangréné ? A cause du retard pris dans le « diagnostic » par la faute d’un manque de dialogue entre deux mondes qui s’opposent : les syndicats désunis et les patrons ! C’est au pied du mur que l’on voit le maçon, disait-on ! Et bien, c’est faux ! Quand on est au pied du mur, on est dans le mur ! Quand on est au bord du précipice, on chute ! C’est çà la REALITE !

Il serait grand temps d’oublier que l’État « faitout » ! Le couvercle explose sur la marmite ! Que le « keynésianisme » a fait son temps et surtout son « œuvre » depuis 30 ans : La politique de la « demande »  - qui supposait offrir le « bonheur pour tous » par les largesses d’un État avide  et sans scrupule d’endettement forcené – ! Ce n’est plus supportable ! Où serait le remède sans être le miracle ? Il ne reste que « l’offre  encadrée et régulée » ! Je ne vais pas me faire des copains ! Qu’importe ! Je n’ai pas à plaire à tel ou tel ! Je suis – comme vous – simple citoyen attentif à un monde qui bouge plus vite que la désinformation qui nous est donnée : En vouloir à l’Europe entière, à l’euro fort (qui ne favorise guère nos exportations), à l’Allemagne, au « libéralisme pour tous », c’est encore aggraver notre maladie gauloise : l’AUTISME !

Sauver des emplois ? Naturellement. Mais pas à n’importe quel prix ! Donner des formations qualifiantes à celles et ceux qui risquent de perdre par réalisme économique (et non boursier)  leur emploi est l’axe majeur que doit défendre, à corps et à cri, tout syndicaliste raisonnable qui ose se placer – sans Vincent - au-dessus des chapelles partisanes des partis ! Défendre l’ouvrier, le salarié, c’est un devoir, c’est noble quand on ne lui ment pas, quand on ne le conduit pas sur le bord de la route au nom d’un « dogme » !

La tête sous le robinet, c’est la douche froide assurée ! C’est çà le réveil !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article