Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Est-ce lieu qui veut çà ?

mer 26 oct-08C’est fait, j’ai le compte-rendu, je vais pouvoir réagir en reprenant la copie intégrale des propos enregistrés. Je dois le dire, je l’imaginais ce scénario !

 

Comme de bien entendu, je vais essayer de « décrypter » dans la plus grande impartialité les faits.

 

Allons-y et reprenons les faits :

 

Nos professionnels de santé, quatre kinés, un ostéopathe, un podologue, deux orthophonistes, deux infirmiers libéraux, à l’étroit dans des locaux quelque peu vétustes et bien mal situés (en bas de la Rue des Moulins à LIZY) et Dieu sait que ceci est vrai pour y avoir suivi des séances de rééducation, décident donc de changer d’air et envisagent de s’établir soit dans des locaux à construire, soit dans des locaux existants. Le bail expirant à échéance 2014. C’est le constat et il me semble tout à fait réel. Mais où aller ?

 

En étant honnête et impartial, j’ouvre une parenthèse : Il faut avoir à l’esprit que depuis mars 2012, la Communauté de Communes est propriétaire de la « pyramide » suite à son engagement moral envers le liquidateur en octobre 2011 lors du drame CIRCLE PRINTER’S. Que faut-il faire pour « rentabiliser » cette acquisition « voulue » par la force des choses car une parole donnée est une parole à honorer ? Ici vont commencer les difficultés.

 

Le hasard faisant, quelquefois, bien les choses, pour ne pas dire "arrangé", nos professionnels de santé n’ayant pu obtenir un terrain proche du pôle de service  (Extrait CR 26.06.2012 : Dans ce contexte, ils avaient en premier lieu sollicité la Communauté de communes pour un terrain situé à côté du pôle de service. N’ayant pu honorer la demande, le Pays de l’Ourcq leur a proposé une parcelle de terrain au sein de la zone de Grand Champ) et après avoir mûri leur projet, ils ne souhaitent plus construire mais emménager dans les locaux de l’actuel siège communautaire (Extrait CR 26.06.2012 : M. EELBODE précise que la Commission est revenue en détail sur la proposition des professionnels de santé, parvenue le 11 mai 2012 : l’installation dans les locaux de l’actuel siège communautaire de onze professionnels dont quatre kinés, un ostéopathe, un podologue, deux orthophonistes, un dentiste et deux infirmiers - 1 de plus !).

 

Donc, en date du 18 juin, une commission mixte (Développement économique et emploi où P.EELBODE est vice-président - Affaires sociales, Sport, Santé où G. MICHAUX est vice-président) examine le projet revu et corrigé des professionnels de santé. (Extrait CR 26.06.2012 : M. EELBODE indique que la Commission mixte Développement économique et emploi / Affaires sociales, Sport et Santé a examiné le 18 juin dernier le projet de location puis de vente de l’actuel siège communautaire à un groupe de professionnels de santé exerçant actuellement sur Lizy-sur-Ourcq, dans le but d’y installer un cabinet médical et paramédical.)

 

Aujourd’hui, la boucle de l’Ourcq est bouclée ! Nous, professionnels de santé, souhaitons acheter ou louer le siège social de la Communauté de l’Ourcq ! (Extrait CR 26.06.2012 : Depuis lors, leur projet a mûri et il leur semblerait plus pertinent de racheter les locaux du Siège communautaire plutôt que de faire construire. M. EELBODE précise que le projet initial de ces professionnels nécessitait une surface de 500 m2 tandis que la surface du siège est d’environ 800 m2. L’espace supplémentaire permettrait donc l’accueil de trois médecins dans les années à venir. La proposition consiste donc en une vente de l’immeuble pour 1 600 000 euros, en différé de cinq ans maximum, avec un loyer de 8000 euros par mois : le montant des loyers atteindrait 480 000 € et l’acquisition s’effectuerait à l’issue de cette période pour un montant de 1 120 000 € - soit le montant que s’étaient fixés les professionnels de santé.)

 

Si cette vente s’avérait (Dossier instruit par les Domaines)... Mais où irait donc l’ensemble du personnel de la Communauté de Communes ? Question idiote ! Mais à la « Pyramide » !

 

(Extrait CR 26.06.2012 : M. EELBODE indique que, par conséquent, les services actuellement installés au Siège communautaire déménageraient dans l’immeuble Pyramide, récemment acquis par la Communauté de communes. Il ajoute que la Commission mixte Développement Économique et Affaires Sociales, Sport, Santé ont émis un avis favorable au principe de ce projet.)

 

L’issue de secours ne pouvait aller qu’en ce sens. Mais, à cette commission mixte (mixte ne voulant pas dire 2) il aurait, peut-être, été souhaitable d’y adjoindre la commission « Finances » car cette option engendrera bien des coûts  non présentés actuellement : Remise en conformité pour locaux accueillant du Public, reprise de l’ensemble des vitrages et de l’occultation incorporée, coût du mode de chauffage (électrique) et de la climatisation (bâtiment très froid l’hiver et chaud l’été... Source le personnel qui y vivait), l’entretien général des ascenseurs, des espaces verts, des façades  extérieures de l’immeuble ! Ce n’est que l’entrée... Le plat est consistant !

 

Il est vrai -et ce ne sera pas un reproche- que la trésorerie de la Communauté est saine. Mais que réserve l’avenir ? Moins de rentrées fiscales, moins de subventions, plus de dépenses (investissements et fonctionnements) feront que l’excédent fondra... Et après ?

 

Prenons donc acte et voyons ce qui est prévu.

 

(Extrait CR 26.06.2012 : M. EELBODE détaille le projet d’utilisation de l’immeuble pyramide dans ce contexte. Il rappelle que la Communauté   de   communes   va   être   propriétaire   de   2200   m2  dans   la   pyramide.   Les   services communautaires pourraient s’installer au premier et au deuxième étage (respectivement de 550 m2 et 390 m2 de surface).le troisième étage (264 m2) pourrait accueillir des activités tertiaires, dans le respect de l’engagement pris par la Communauté de communes dans le cadre du Contrat Départemental de Développement Durable, signé fin 2010 avec le Conseil Général de Seine-et-Marne.

 

De plus un espace de 150 m2 pourrait être dédié au télé centre en projet : cela est d’autant plus pertinent que le bâtiment est équipé de la fibre optique.

 

Le service Accès, actuellement installé au centre-ville, pourrait également déménager dans la Pyramide, ce qui permettrait une économie de l’ordre de 30 000 € par an de location des locaux. Quant au rez-de-chaussée de l’immeuble, l’heure est à la réflexion et au mûrissement d’un projet (petite enfance, espace culturel, salle de réunion...).

 

M. EELBODE indique que l’échéance pour le déménagement des services dans la pyramide et l’emménagement des professionnels médicaux et paramédicaux serait fixée à fin 2013 ou début 2014. Ce délai étant très court, l’ensemble de l’opération doit être préparée bien en amont, dès à présent, d’où l’objet de la présente délibération : un accord de principe du Conseil.

 

Je dois avouer que je ne comprends pas le partage des lieux :

 

Au premier étage, il y avait un bar, un complexe de restauration avec coin repas privé. Il faudrait donc, si je me trompe, casser TOUT et restructurer l’ensemble pour en faire des bureaux ! Je tombe à la renverse !

 

Au second étage, il y a bien des bureaux et salle de réunion à restructurer entièrement.

 

Au troisième étage, c’était le bureau directorial (moquette « blanche » avec les initiales JD) ! Vouloir transformer tout ceci pour en faire des salles d’activité tertiaire... Le luxe à LOUXOR !

 

Et personne ne parle ni du dernier étage (Loft de Monsieur DIDIER avec bureau, chambre, sauna, salle de musculation et accès par ascenseur privé !) ni du Rez de chaussée !

 

Je ne sais pas si la copie sera revue mais, Mesdames, Messieurs, vous qui êtes NOS représentants, réfléchissez bien avant d’agir. OUI, il s’agit d’être innovant et surtout exemplaire en la matière !

 

Un effet d’aubaine provoqué ne fait pas le printemps. Attention aux « conflits d’intérêts » car contrairement à ce qui est dit (Extrait CR 26.06.2012 : M. MICHAUX rappelle que pendant des années la Communauté de communes a été accusée d'accumuler des excédents, or, aujourd’hui, grâce à cette politique, elle est en mesure d’investir pour le développement économique.), il ne s’agit pas d’un investissement pour le développement économique mais d’un simple transfert d’activité et non d’une création d’emploi ou d’une nouvelle activité économique (excepté l’éventuel centre de télétravail et d’éventuels médecins...) Osons le dire, les locaux vacants seront transformés en logements !

 

Alors, je dois le dire, sans aucune complaisance d’ailleurs, que ce projet de réhabilitation présenté est digne de celui d’une pyramide égyptienne !

Oui, il y a quelque chose à faire dans cet ensemble, mais certainement pas comme le recense l’exposé !

 

Je ne suis pas né contradicteur pour le plaisir de contredire. Je ne suis pas un adversaire de tout.

 

Je n’ai pas la science infuse de ceux qui sont censés nous représenter mais il me reste encore quelques neurones pour m’expliquer et porter la contradiction sur un projet, qui en l’état n’est que pharaonique et je ne suis pas « égyptologue » ! Est-ce le lieu qui veut cette folie des grandeurs ?

 

N’oubliez jamais, qu’après grandeur, il y a décadence !

 

Quant au grand débat sur la « santé », le « nombre de médecins »... Je vous laisse, Mesdames et Messieurs, vous battre, vous combattre mais sachez qu’il vous sera difficile de décréter l’installation de praticiens de santé (généralistes et/ou spécialistes). D’autres instances ont essayé, sans succès aujourd’hui ! Et pourtant, nous sommes toutes et tous concernés par ce futur (proche) défi.

 

En cliquant sur le lien, vous trouverez quelques photos de l’intérieur de la pyramide au cas où vous ne l’auriez pas visitée.

 

 

Album pyramide - tome 1

 

  

J’accepte, tout naturellement, la contradiction. Alors, si le courage vous y autorise, n’ayez pas peur de m’interpeller ! Tout commentaire est filtré et je me suis engagé à ne pas les divulguer SANS l’ACCORD de son auteur.

 

Bon, attendons Septembre pour la suite !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article