Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

Bonne année... avec actes sans paroles !

27 Décembre 2009 , Rédigé par DELATTE Jean Michel Publié dans #LIZY et son canton

J'ai lu, avec attention, la lettre n° 16 éditée par la communauté de communes de l'Ourcq.

Félicitons la structure ACCES pour ses 10 ans d'activité. Mais l'avant dernier paragraphe et la conclusion de l'éditorial de Monsieur le Président méritent une réponse.

Vous nous parlez, pour 2010, de "démarrage de nouveaux grands chantiers"... C'est très bien mais pourrions nous, Monsieur le Président, en avoir connaissance ? Il ne suffit pas de mettre un peu de fumet dans la soupe pour la rendre agréable, encore faut-il pouvoir la goûter !

Vous nous dîtes avoir réalisé des études de besoin (au singulier dans le texte)... comme aux Effaneaux, peut-être... Mais de quel besoin parlez-vous ? N'y en aurait-il qu'UN ?

Seriez-vous, aussi, un "hyper président"... C'est devenu une nouvelle institution ! Si, en effet, il est nécessaire d'avoir une locomotive, encore faut-il qu'elle n'entraîne pas la rame sur une voie de garage ! Forcer l'aiguillage du bons sens engendre la catastrophe !

Alors, si vous êtes à notre écoute... Donnez nous la parole et écoutez nous !

Votre très cher projet - ou projet cher - des Effaneaux mobilise mon attention.  Je me suis, encore une fois, invité au débat par ce nouvel article "les logiques tiquent".

Je n'ai jamais été un "godillot" et pourtant, je fus longtemps militant. Je ne suis pas braqué sur l'Homme mais sur le point de vue personnel de celui-ci car contre vents et maréees, il semble persister et signer. Si je n'ai pas opté pour un mandat électif (fort heureusement diront certains !) c'est uniquement par manque de temps à consacrer à cette éventuelle nouvelle fonction. Mais j'ai toujours eu pugnacité et ténacité pour animer ma vie. Je n'ai jamais louvoyé et suis resté fidèle à mes aspirations. La gouvernance des pairs, impairs, manque et passe... oublions la ! L'hyper gouvernance n'est pas non plus la voie à privilégier. Alors, seule la gouvernance consensuelle, sans faiblesse, est encore une voie possible. Pourquoi ne pas l'essayer en 2010 ?

Bonne année.



Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article