Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Appel du pied et croche-pieds à venir !

bayrou et hollandeLes jours se suivent sans se ressembler dans la « Conquête » du pouvoir !

 

Aujourd’hui, « François le Corrézien » est parti en chasse chez « François le Béarnais ». La conversation pourrait se résumer au dialogue suivant (voir l'avertissement en bas de page) :

 

Mon cher François, tu pourrais espérer récupérer ton poste de ministre de l’Education Nationale que tu as du « abandonner » en 1997 suite à la dissolution de l’Assemblée Nationale et à la percée majeure de la « gauche plurielle ». Tu n’es pas un « novice » en matière d’élection présidentielle. Tu as été candidat en 2002 et tu as fini en 4ème position avec 6,84 % des voix. En 2007, tu avais presque franchi la barre pour être au deuxième tour mais tes « atermoiements » t’ont privé de la seconde place. Tu finissais 3ème avec 18,57 % des voix. Puis ce fût la « traversée des landes » ! Tes copains, Morin et Cavada t’ont plaqué et sont partis vers d’autres horizons… Bon, je ne vais pas réécrire ton « parcours », tu le connais mieux que moi. Mais si tu te décides à sortir de ton « ambiguïté » perpétuelle, tu peux espérer une place royale dans mon gouvernement car, je te le rappelle, je ne suis pas le candidat d’un parti !  Mon « futur programme » respectera les battements de mon cœur qui bat à gauche mais je saurais éviter les diktats de mes alliés nés verts tout comme ceux de mes « petits camarades » qui dans l’ombre souhaitent ma défaite.

 

Ça y est François ! Tu as fini ton « one man show » ! C’est tout réfléchi, car je pense que nos concitoyens souhaiteraient avoir une force ancrée au Centre. Pendant des lustres, vous vous êtes partagés le « pouvoir » mais sans le « devoir ». Entre « Droite » et « Gauche », il y a le « Centre ». Prends l’exemple du centre de la France (Bruère-Allichamps… je l’avais appris à l’école). Si tu poses la carte de France sur une aiguille, au point indiqué, tu constateras qu’elle est en équilibre. Si tu cherches à déplacer la carte sur un autre point (même proche), elle se casse la gueule. Il n’y a ni centre de gauche, ni centre de droite. Le centre est un point unique. Pour moi, le centre est une valeur de rassemblement pour toutes celles et tous ceux qui veulent œuvrer pour la France, dans le respect des autres, la VERITE, et la dignité. Ne racontons plus des « histoires ». Élevons le débat et comparons nos programmes, nos idées, nos différences. Soyons clairs et francs avec nos concitoyens.  La France n’aurait-elle droit qu’à deux partis majoritaires pour qui l’alternance n’est qu’un jeu de pouvoir ?

 

La suite ? Je ne la connais pas... Mais la pêche aux voix est un "sport" délicat à marée basse...

 

AVERTISSEMENT : Si les personnages sont réels, le dialogue n’est que pure invention et entièrement gratuit.   

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article