Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

A mes amis crétois, je dis : Καλά Χριστούγεννα !

22 Décembre 2013 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Mon coup de coeur

joyeux noel grecPour simplifier, prononcez : « Kalá Christoúgenna » c’est-à-dire « Joyeux Noël » !

C’est aussi simple que ça !

Comme chez nous, Noël se fête le 25 décembre. Mais, chez nous, la signification de Noël se veut davantage être une fête de famille qu’une fête purement religieuse marquant l’avènement du Christ. Je suis toujours respectueux des croyances de chacun et comme on le dit populairement, « à chacun sa religion » !

Les Crétois demeurent très attachés à leur croyance religieuse. Ils sont Orthodoxes, je suis catholique et nos croyances religieuses ne sont pas une barrière à notre amitié. Loin de ce conformisme ! La seule bonne conduite étant le respect mutuel !

Dans la tradition grecque, les enfants se lèvent tôt le matin du 24 décembre pour passer de maison en maison. Ils chantent des « calandas » (sorte de petits poèmes retraçant Noël et la nouvelle année) tout en jouant du « trigona » (triangle de métal que l’on tapote avec une baguette). Les habitants qui ouvrent leur porte les remercient en leur offrant une petite pièce ou des « kourabiédes » - petites galettes recouvertes de sucre glace -.

Contrairement à nous, le soir du 24 décembre n’est pas festif ! Il n’y a pas de « réveillon » ! Il n’y a pas de « messe dite de minuit » qui n’est plus à minuit depuis longtemps ! Ils se réservent pour le jour de Noël : le 25 !

Très tôt, ils se rendent à l’église pour fêter la naissance du Christ né dans la nuit.

Puis, un repas rassemble toute la famille autour de spécialités traditionnelles comme la « galopoula » (la dinde farcie aux marrons, raisins de Corinthe, amandes et noix) servie avec des « patates » - je n’ai pas besoin d’ouvrir une parenthèse ! Vous avez compris ! – ou le « gourounopoulo psito » (porcelet rôti au four badigeonné d’huile d’olive et jus de citron) et le dessert – un peu calorique ! – le « melomacarona » (gâteau avec noix et miel…) !

Il n’y a pas ni « sapin de Noël », ni « cadeaux » aux enfants petits ou grands ! Le Père Noël n’a pas de correspondant chez eux en décembre !

Il leur faudra attendre Saint Basile – « Agios Vassilis »  - le 1er janvier pour les cadeaux !

Le voici, enfin, le « Père Noël grec » !

A vous toutes et tous, mes grands amis crétois, je vous souhaite un « Joyeux Noël » !

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article