Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

A la poursuite de l'abstention lizéenne...

25 Mars 2014 , Rédigé par JM DELATTE Publié dans #Municipales 2014

Tout d’abord, les données :

LIZY SUR OURCQ

Bureau 1 Mairie

%

Bureau 2 Maternelle

%

Total

%

 
 
 
   

Inscrits

1 050

100

1 110

100

2 160

100

 
   

Votants

504

48,00

620

55,86

1 124

52,04

 
   

Abstentions

546

52,00

490

44,14

1 036

47,96

 
   

Nuls / blancs

38

7,54

40

6,45

78

6,94

 
   

Exprimés

466

 

580

 

1 046

   
   

Liste Nicolle CONAN

280

60,09%

351

60,52%

631

   
   

Liste Philippe COULON

186

39,91%

229

39,48%

415

   

 

Ni politologue averti, ni analyste qualifié, je me suis, malgré tout, penché – du moins ai-je essayé - sur ce mal qui caractérise nos institutions : l’abstention, et plus précisément celle enregistrée à LIZY.

Que disait-on avant la mise en place d’un second bureau de vote ? « Ce sont les H.L.M qui… »  Les faits sont là ! Dimanche dernier, le nouveau bureau de vote ouvert à la maternelle a enregistré une participation nettement supérieure à celle du centre ville ! Un écart de près de 8 % ! Et oui, les gens du haut ont retrouvé leur enfance : voter en maternelle ! Peut-on simplement dire que ce découpage ait favorisé le déplacement ? Je ne le pense pas. L’analyse « fine », à partir des émargements du bureau de vote devrait permettre – en toute confidentialité – de  déterminer le « profil » des votants. Peut-être y-a-t’ il eu davantage de « Pères et Mères missionnaires » pour dispenser la « bonne parole » ? Pratique – non critiquable au demeurant - plus facile à opérer qu’en centre ville où la propriété de l’immeuble d’hier s’est transformée en îlot…

La même analyse pourrait être faite à partir des émargements du centre ville. L’îlotage du centre ville n’est plus à démontrer ! Un commerce fermé… Des logements ! Cette propension subie a eu pour effet de métamorphoser le centre ville qui a, ainsi, perdu une grande partie de son attractivité d’antan ! Autre facteur non négligeable, le vieillissement de la population. Les vieilles figurent disparaissent petit à petit…

 

LIZY dortoir n’est plus une image d’Epinal, c’est une réalité ! Vouloir grandir sans pour autant chercher à développer l’implantation économique d’entreprises – pas de commerces - de proximité est une « erreur ». Qui dit accroissement de population dit nécessairement accroissement de « besoins » : écoles, équipements multiculturels et sportifs, réseaux énergétiques, traitements des eaux usées, stationnements… J’en passe…

Le « je dors à Lizy, je n’y vis pas » pourrait être l’une des causes de cette désaffection à la vie commune et donc communale…

Autre facteur possible : « C’est la Communauté de communes qui gèrera nos communesPourquoi donc élire un conseil municipal ? »  Cette réflexion n’est pas dénuée de bon sens quand on suit l’actualité nationale ! De plus en plus, « on » parle de rapprochement, de groupement de communes à l’horizon 2015 ! La Mairie ? Pour l’Etat civil ! Le reste pour la Communauté de communes !  

Certainement qu’il existe d’autres «raisons » pour tenter d’expliquer l’abstention… Si vous avez des réflexions sur le sujet, vous pouvez toujours me les soumettre.

Bonne lecture.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article