Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Delatte JM

Sans esprit polémique, LIZY ou MEAUX ?

Je vous l’assure mais je trouve que les situations deviennent cocasses !

Les « jeux » de rôle trouvent tout leur terrain en Pays de Meaux, en Pays de l’Ourcq ! Ils se suivent sans se ressembler, au contraire !

En 2021, le « Jef » que je connaissais de longue date (nul besoin de développer l’histoire ancienne… Elle n’intéresserait personne !) était encore le député de notre circonscription. Je me souviens tout particulièrement de sa participation à la cérémonie du 14 juillet 2021 sous la présidence de Maxence GILLE, maire de LIZY.

J’ai encore en mémoire « ses paroles » lors de son allocution ! Dommage que je n’aie pas enregistré ses propos avec mon téléphone ! J’étais ému par cette sincérité de l’homme que j’avais fréquenté pendant des années !

Élu depuis 1995 au Conseil municipal de la ville de Meaux, il fût premier adjoint de JF COPE, maire de la ville. Son mentor !

Élu député de la 6ème circonscription de Seine et Marne sous l’étiquette LR, il cesse son mandat suite à son élection en qualité de Président du Conseil Départemental 77 lors des élections départementales des 20 et 27 juin 2021.

Il rend son tablier de député le 21 juillet 2021… Soit quelques jours après sa visite (protocolaire ?) à sa ville de Lizy, comme JF COPE, « sa bonne ville de MEAUX » !

Sa suppléante n’ayant pas pris sa suite… la circonscription restera veuve et ce… jusqu’au 22 JUIN 2022, date à laquelle Madame Béatrice ROULLAUD a été élue au second tour (52,12 %) sous l’étiquette Rassemblement National !

Madame la Députée a honoré de sa présence la cérémonie du 14 juillet 2023, avec son suppléant où aucune revue n’était programmée.

Tout à fait le contraire de la ville de MEAUX où Monsieur le Président du département figurait parmi les invités… du maître des lieux…

Mais pourquoi donc ai-je ouvert ce dossier 14 juillet 2021 ?

Le hasard en recherchant des photos !

C’est tout simplement un concours de circonstances malheureuses !

Et voici donc le « déclencheur » de ce billet qui nous montre la volte-face du politique investi dans un nouveau rôle !

On peut finir en chansons, c’est plus marrant et moins désespérant !

Je souris malgré moi, rien qu'à te regarder Si les mois, les années marquent souvent les êtres Toi, tu n'as pas changé, la coiffure peut-être Non je n'ai rien oublié Rien oublié

Charles Aznavour.

Oui, cher JEF, c’est ça devenir un « politique » ! Celui que tu es devenu !

Chose que j’ai TOUJOURS refusé… Rappelle toi avec Pierre, Bibi, Michel les débats que nous avions eu à mon sujet… Je ne voulais pas être un candidat diviseur… aux cantonales...

C'était lequel l'adversaire ? 

J’ai conservé ma liberté de penser et vis en parfait accord avec moi-même.

J’ai pris de l’âge avec un petit plus de raison… J’ai appris à lire, à voir, à écouter les ténors politiciens et je me suis écarté de « l’entre-soi » qui est devenu la religion de bon nombre de personnes aujourd’hui.

Il est toujours très difficile pour un « politique » - celui que tu représentes - de faire un choix entre le cœur et la raison car entre les deux ton cœur balance… J’en suis sûr.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article