Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Delatte JM

La loi immigration pour la boulange, métier en (haute) tension !

DARMANIN, tout comme certains grands cuistots étiolés, rois des « échantillons », s’accordent pour que les futurs embauchés, issus de pays tiers, occupent des postes que les « inscrits » de Pôle Emploi ne veulent pas occuper !

Encore une fois, on favorisera des gens qui pleurent car ils ne trouvent pas de personnel à rémunérer avec le dos de la cuillère dans les tiroirs de l’officine d’état qu’est Pôle Emploi !

Ce seront encore ces rois de l’addition, figures emblématiques des guides gastronomiques, fleuron de la « cuisine au bon beurre » qui profiteront, abuseront d’une main d’œuvre « bon marché », étrangère, sans papiers,  peu regardante sur les conditions de travail, nouveau petit esclave que l’on tiendra par l’espoir d’être enfin régularisé… De sans-papiers, ils auront un magnifique sésame : « titre de séjour pour métier en tension » !  

Je connais, par le biais de mon fils qui œuvre dans la profession, les difficultés que rencontrent celles et ceux qui exerce un job dans la restauration. Je ne vais pas parler pognon mais conditions de travail avec une mesure phare : la coupure ! Allez, je passe…

La boulange est en haute tension (survoltage…) monsieur DARMANIN, elle manifeste son humeur calmement ! Vos forces de l’ordre n’ont pas eu à intervenir lors de notre précédente démonstration publique et ce noble métier attend de la part de vos collègues ministres, davantage d’écoutes, de mesures à prendre !

Oui, monsieur DARMANIN, cette profession deviendra sinistrée et la boulange « trad » se verra remplacée par des officines tenues par des immigrés des 4 coins du monde qui vendront « pita », « M’semmen ». « batbout », « pain chapati », « tapalapa »…et autres…

Les « chers » meuniers se verront des quotas et prix imposés par la grande distribution pour continuer à exercer leur métier ! Ce sera le juste revers de la médaille ! Mil, sorgho, farine de riz remplaceront la farine label rouge !

Entre transfuge de la droite (républicaine, naturellement !) VOUS et votre collègue, le grand argentier, vous devriez comprendre que notre baguette ne doit pas disparaitre à cause de super profiteurs qui n’ont qu’un but : amasser le maximum de pognon sur le dos des autres !

La boulange vous remercie de votre écoute !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article