Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Je suis entré en Carême… politique !

Dessin ALEX

Dessin ALEX

Je pense avoir été très discret lors de cette phase préparatoire du premier tour de l’élection présidentielle. Pour tout vous dire, je suis un peu : désabusé.

Depuis le début de l’agression de l’Ukraine par l’ogre POUTINE, toutes les chaînes télé tournent en boucle et nous déversent leurs flots d’images catastrophiques à toute heure. La guerre aux portes de l’Europe, qui l’aurait imaginée en 2022 ?

La campagne présidentielle est ramenée à sa plus simple expression : des débats mais aussi des ébats pas toujours joyeux – entre postulantes et postulants. Le buzz se faisant chez « Baba »… ou plutôt le règlement de compte à fleurets pas toujours mouchetés – et ses invité(e)s. D’autres monologuent avec des speakerines attitrées sur des plateaux repas avec toujours le même rituel : l’entrée, le plat principal, le dessert. D’aucuns préfèrent les meetings pour sentir l’effervescence du public acquis à la chose. Et moi, je me lasse !

Cependant, il y a un phénomène que l’on a oublié – un peu vite, peut-être – le frémissement du virus qui se réveille ! Le masque sera-t-il de retour pour le 10 avril prochain ? Des élections, oui mais pas un bal masqué !

Le 10 avril 2022, une date bien particulière ? C’est, aussi le jour « des Rameaux » dans le monde chrétien : C’est l’entrée de Jésus Christ dans JERUSALEM ! J’irai donc – même si d’aucuns m’ont affublé du qualificatif de mécréant – faire acte de dévotion à cet office avant de me rendre aux urnes, non avec une branche de buis à la main, mais avec un bulletin de vote car voter est une obligation ! On peut être « croyant non pratiquant » mais on ne peut pas être « citoyen à part entière » sans exercer son droit de vote !

Ils étaient ONZE en 2017 à briguer l’Élysée. Ils sont DOUZE à participer au dernier repas avant la qualification pour le second tour. Non, rien à voir avec « la Cène » même si le chiffre 12 pourrait le faire croire… Il n’y avait pas de femmes ! Croire aux paroles, aux promesses des impétrants… Merci, je suis devenu un athée politique !

J’ai souvenir, souvenir… d’une chanson de Sheila (1989 ?) :

Comme les Rois Mages en Galilée
Suivaient des yeux l'étoile du Berger
Comme Christophe Colomb et ses trois caravelles
Ont suivi le soleil avec obstination…

J’ai suivi, poursuivi pendant des années le berger avec obstination pour en arriver à l’échec ! Je venais de prendre conscience que je n’étais plus un mouton malgré mon signe zodiacal qui n’est autre que bélier ! J’ai toujours eu horreur des opportunistes, des arrivistes qui pour satisfaire leur propre égo démesuré n’hésitent pas à tourner le dos à celles et ceux qui partageaient les mêmes idées, les mêmes passions.

Non, vous n’allez pas avoir l’effronterie de me demander pour qui je vais voter ?

Eh bien, je vais vous le dire quand même : Le béarnais ! Celui qui parle avec son accent rocailleux ! Celui que l’on a beaucoup de mal à comprendre ! Au moins, s’il dit des « co… » on ne les aura pas entendues !

J’ai suivi – avec certaines difficultés – les péripéties des ébats, des « one man or woman show » de la plupart des candidat(e)s. Rien n’a été épargné aux téléspectateurs : Les élucubrations, les platoniques, les réchauffées, les pompées… Pas de quoi allécher le citoyen. De plus, la guerre en Ukraine a monopolisé (et je le comprends) les chaines d’infos ce qui a eu pour effet de mettre cette élection présidentielle en arrière-plan.

Qu’importe votre candidat(e), qu’importe votre « couleur politique », qu’importe votre parti, le suffrage universel doit nous donner une image fidèle de nos aspirations futures.

Seul votre vote permettra de faire émerger celui ou celle qui à terme prendra les destinées de notre pays.

NON ! Ce n’est pas la commedia dell'arte (comédie de métier) que les douze doivent nous interpréter.

Nous voulons des actes et non plus des paroles. Pour cela, VOTONS !

Je vais donc prendre une courte retraite avant de venir commenter – à ma façon – le résultat du Grand Prix de l’Élysée 2022.

Je vous rassure, je ne plagierai pas ZITRONE de PETROGRAD pour commenter ce « steeple-chase » !

À bientôt.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article