Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Delatte JM

Monsieur le Président…

Monsieur le Président…

Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps…

Le « déserteur »… Boris VIAN… Vous connaissez…

J’ai suivi avec attention l’émission spéciale de France 2 sur la guerre en UKRAINE déclenchée par Vladimir POUTINE, le dictateur de la Russie, diplomate de pacotille !

Dans cette émission, monsieur Dominique de Villepin s'est accroché avec le spécialiste des plateaux télé, Bernard-Henri Lévy, le roi du coup de poker dans l’affaire Libyenne sous Nicolas SARKOZY.

L’affrontement était prévisible : Dominique de Villepin, fin diplomate, n’a rien du « guerrier » contrairement à BHL qui souhaitait une possible intervention militaire de la France en Ukraine, rejetée par l'ancien Premier ministre de Jacques Chirac. Dominique de Villepin de rappeler que la voie diplomatique était à privilégier : « N’oublions pas les souffrances, le martyr, la souffrance qu'a connu le peuple irakien ; le martyr, la souffrance qu'a connu le peuple libyen ; n'oublions pas les souffrances que nous avons infligées par des interventions militaires sans issues ».

Mot de conclusion de Dominique de VILLEPIN à fleurets mouchetés : « Je ne crois pas que la posture sur les plateaux de télévision soit la bonne réponse » et BHL de répondre : « Je vous vois dans une posture qui ne me semble pas de nature à apaiser la situation » !

Je suis de l’avis de Dominique de VILLEPIN, une intervention militaire de notre part ne mettra pas un terme à l’appétit de l’Ours russe qui, hélas, se joue de toute diplomatie ! Monsieur  « Biscoto » cherche à nous montrer SA force ! Il ira jusqu’au point de rupture ! Un stratège démoniaque ? Il était à bonne école !

 

 

 

 

 

 

Nos militaires ont suffisamment donné dans les OPEX !

En huit années, 58 d’entre eux ont perdu la vie au Sahel dans le cadre des opérations Serval puis Barkhane. Nos troupes se retirent de ce bourbier !

NON monsieur le philosophe, je ne souscris pas à votre thèse d’aller guerroyer !

La violation de l’espace Ukrainien ne doit pas être uniquement condamnée par la France mais par l’ensemble des Européens !

Nous avons bien une force de « dissuasion » mais face à la Russie…

Quant à nos forces dites conventionnelles, il est à souligner que nous sommes dans la « réparation » et non dans « l’action » !

Nos budgets militaires ont été les variables d’ajustement durant bien des années !

Comment arrêter l’offensive russe en UKRAINE ? Qui a la solution ?

N’entrons pas dans la guerre ! Napoléon en est revenu : « Triste, triste retraite… »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article