Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Une reconversion réussie ?

Une reconversion réussie ?

Martine se libère :

« Après avoir marché, couru, pataugé (bien moins que certains !) lors de ces six dernières années consacrées au monde du sports dans ce canton du nord seine et marnais, j’ai remisé mes attributs de vice-présidente conseillère départementale et ai laissé le bâton de relais à ma remplaçante. Que voulez-vous la sélection, le sponsoring sont des disciplines laissées aux experts de la politique… des sports ! Le dossard m'ayant été refusé !

Aucune acrimonie, aucun commentaire, j’ai su m’isoler pour me resourcer ! Je voulais pratiquer une activité manuelle qui allie création, histoire, et découverte. J’ai cherché et j’ai trouvé ! Je voulais apprendre la sculpture plâtre naturellement… »

Je vais donc vous raconter cette reconversion en prenant le relais :

Lors d’un déjeuner chez CHARLES, au quai des Brumes, en septembre dernier, Martine demanda à Hélène si elle ne connaissait pas une personne pour lui apprendre la sculpture !

La réponse fut vite trouvée : « Tu l’as en face de toi ! » 

Et c’est de ce jour que Martine redevint une élève passionnée et attentionnée !

Il y eut une longue recherche pour trouver un « modèle » ! Le choix se fit à partir d’une gravure extraite d’un ouvrage d’art.

Et se fut le début d’une aventure palpitante. Tous les lundis après-midi, elles œuvrèrent ensemble.

Ce fut la fabrication d’un squelette afin de maintenir la terre qui allait être les prémices de l’œuvre (avec modestie !). Au fur et à mesure, l’objet du désir prenait corps ! La boîte à outils sur les tréteaux : Ciseaux plat, gouge, corne de fichu, tiers-point, griffon, laurier, couteau… Martine et Hélène au boulot !

Pour Hélène, c’était revivre l’expérience Charles DESVERGNES au musée de BELLEGARDE du LOIRET où, sous la direction de J. MOULIN – architecte des Monuments de France - elle restaura la majorité des plâtres de l’artiste laissés à l’abandon dans le donjon du château. « Une expérience que je ne pourrais jamais oublier ! »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Hélàs, le photographe n’a pas assuré le service !

Il ne s'est pas intéressé aux travaux préparatoires ! Il le regrette amèrement et s’en excuse.

La statue se dessinait petit à petit ! Il fallait éviter que la terre sèche ! 

Vinrent les côtés techniques : la fabrique et le coulage du moule en plâtre autour de la statue en terre avec sa séquence de savon noir anti-adhésif.

Puis, après un temps de séchage obligé, se fut la séparation des deux coques qui, rassemblées, vont servir au moulage de la statue en elle-même.

Et en avant pour la suite sans trop entrer dans le process : Arrachage du squelette et enlèvement de la terre. Le squelette servira de support vertical pour rassembler les deux coques nettoyées de l’intérieur pour éliminer tout résidu de terre. Badigeonnage de l’intérieur des coques au savon noir. Dépose d’une fine couche de plâtre pour l’empreinte – séchage – mise en place de la filasse et plâtre dans les coques – pose de tiges filetées sur une seule des coques – Réunification des coques et fermeture de l’ensemble avec filasse et plâtre – coulage du plâtre intérieur – séchage long – démoulage au ciseau à bois et marteau – Enfin le bébé naquit : Toilettage, ponçages multiples, reprise des brisures…

 

 

Passons à l'imagerie !

 

Il y a des "imperfections" à corriger : Quelques trous à colmater, et surtout du ponçage !

 

Mais une interrogation subsiste : La tête laisse à désirer ! Il faut la remodeler !

Et si nous allions au LOUVRE... ATHENES s'y est invité ! Banco !

 

 

 

 

 

 

 

C'est donc un "compromis" ! Alors au travail !

 

 

 

 

 

 

 

Et comme dans toute histoire, il y a une fin ! 

C'est le moment de lui donner un nouveau socle avant de quitter la maison !

 

C'est le fruit de l'imagination et non une "copie" de la statue du LOUVRE !

Bravo MARTINE, je reconnais ta pugnacité ! 

A bientôt pour des nouvelles aventures (littéraires !) de MARTINE !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article