Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Publié par Delatte JM

Qui ose parler de « triomphalisme » ?

Il est évident que l’on ne puisse pas crier haut et fort d’avoir remporté cette élection municipale partielle quand le niveau d’un mal récurent qu’est « l’abstention » sévit à ce point. 68,97 % de nos concitoyens ont boudé le chemin de l’isoloir. Comme je l’ai toujours écrit, la démocratie est en péril !

Même notre illustre Stéphane BERN n’arriverait pas à restaurer cette phase critique ! Un loto de la démocratie n’aurait aucun espoir de réussite !

Je me permettrais de rappeler que lors de la dernière consultation qui regroupait les élections départementales et régionales, la liste menée par le binôme MOUSSI/PEZZETTA enregistrait un niveau record d’abstentions de 76,39 % à LIZY sur OURCQ !

Inscrits

Abstentions

Votants

Nuls/Blancs

Exprimés

PEZZETTA

MOUSSI

1944

1485

459

48

411

239

 

La représentativité de Madame la Conseillère départementale était de 12,29 % !

Comparons donc au scrutin du 10 octobre 2021 :

Inscrits

Abstentions

Votants

Nuls/Blancs

Exprimés

Fidèles à

LIZY

1985

1369

616

46

570

375

 

La représentativité portée par Maxence GILLE est de 18,89 %.

Voici pourquoi la notion de « triomphalisme » est exclue !

Comment l’abstention lizéenne se répartit-elle ?

 

Inscrits

votants

Abstentions

En %

Lizy BELLEVUE

1.048

326

722

68.89

 

Lizy CENTRE

937

290

647

69.05

 

Un phénomène sociologique ? La population du centre-ville vieillie. Les maisons de ville et appartements (sociaux et/ou privés) recueillent une nouvelle population qui semble se désintéresser de la vie communale. Ce n’est pas un fait propre à notre commune car l’accroissement d’une population dans bien d’autres communes corrobore ce phénomène.

Ceci est particulièrement grave et devrait interroger TOUS NOS REPRESENTANTS !

De ce fait, la représentativité n’a plus de sens !

Comment peut-on devenir le porte-paroles d’une population quand, seule une minorité (agissante ?) la compose ! Dans cette élection, la représentativité du futur conseil municipal n’est que de 18,89 % des INSCRITS… Soit à peine le 1/5e de la population inscrite sur les listes électorales ! Celle de la « challenger » défaite n’étant que de 9,82 % !

La strate électorale de Madame MOUSSI s’est un peu effondrée !

Sa représentativité sur la commune (je ne parle que de la commune !) est passée de 12,29 % à 9,82 %. Soit une érosion de presque 3 points !

Il est beaucoup plus facile de critiquer, de beugler que de prendre son AVENIR en main !

Mais pourquoi ce désintérêt de la vie communale ? Bonne question ! Merci de me l’a poser…

Les causes :

De plus en plus le tissu propre lizéen se perd. Le vieillissement de la population l’atteste. Son remplacement dans la pyramide des âges se fait par des personnes qui arrivent d’horizon (vous le remarquerez, sans ‘s’ car je ne voudrais pas avoir à payer des droits d’auteur à un ex) bien différents de la Brie du Nord et qui n’ont pas encore acquis le sens de la ruralité. Ils louent, achètent des logements ou maisons qu’ils occupent le soir et le week-end. Et cet engouement de la petite ville se développe rapidement au détriment de notre façon de vivre. « On se lève tôt pour aller bosser en région parisienne, on revient avec nos courses faites sur le lieu de notre emploi, on rentre, on dîne, on se couche… » Et le week-end on se promène ! Il n’y a pas de place pour le vivre ensemble ! C’est la ville dortoir !

De plus en plus, les citoyens se désintéressent de la « politique politicienne » et des partis traditionnels qui l’entourent. Il y a un effondrement majeur de nos partis ! Ce sont des ruines que seuls quelques caciques, et oligarques essayent d’entretenir ! Ah, ils ont trouvé la parade ! Avant on parlait de « courants » mais trop d’inondations à déplorer. Aujourd’hui, on parle de « satellites » qui évoluent un peu éloignés du noyau. Prenez « Agir », « Horizons », qui sont les spoutniks de « la république en marche ». Prenez « Libre », « La Manufacture », des satellites des LR… « Ils essayent de nous convaincre qu’ils ont changé… Nous ne sommes plus dupes » !

Et c’est sur ce point bien précis que la stratégie mise en place pour « l’élimination » du maire actuel a été une erreur magistrale ! Toutes et tous s’imaginaient que la mise en place de la nouvelle promue au département serait chose facile et courantepour la porter sur le trône de la mairie !

NON ! Le citoyen a rejeté la manœuvre et n’est pas tombé dans le piège ! L’affichage des soutiens de la Présidente de Région et du Président du département n’ont été d’aucun secours ! Un fossé nous sépare…

Les effets :

Une démocratie bafouée ! Il est certain que les niveaux d’abstentions enregistrées nous montrent le DECALAGE profond entre le citoyen et l’élu(e).

Quels remèdes :

Loin d’être un prestidigitateur ou un relai d’opinions, je crois en la « communication » et la « citoyenneté ». Tripatouillage, grenouillage, copinage me sont d’un autre âge !  

Oui, il serait grand temps de changer le mode de gouvernance et de faire participer davantage le citoyen aux orientations affichées en lui laissant une place et un rôle consultatif dans les futures commissions.

Vous voulez formater un « conseil de jeunes » et oublier de constituer le « conseil des ainés ».

Ne commettez pas cette erreur ! Leurs expériences, leurs connaissances du terrain feront que les travaux de commissions permettront de faire évoluer le sens de la réflexion dans les prises de décisions à soumettre au conseil municipal.

Maintenant, il est temps de se remettre au boulot ! Assez de palabres !

Les tâches sont importantes !

Et surtout, redonnez à LIZY son statut de ville qui s’assume

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article