Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le billet de J.M DELATTE

Une 4ème vague à l’horizon !

5 Juillet 2021 , Rédigé par Delatte JM

Une 4ème vague à l’horizon !

Je n’ai jamais eu un grand engouement pour le ministre de la Santé pour tous ses retards à l’allumage, ses contradictions, ses fantaisies mais, aujourd’hui, je ne peux qu’être d’accord avec lui quand il nous annonce une nouvelle déferlante dès la fin juillet !

Oui, notre permissivité, notre profond laxisme font que le virus regagne du terrain.

J’ai critiqué, maintes et maintes fois l’absence déplorable de vaccins, la mise à mort par le duo MERKEL – MACRON du vaccin tant décrié « AstraZeneca » mais, sans le seul recours à ce remède vaccinal le nombre d’hospitalisations en réanimation, le nombre de décès, auraient été multiplié par … Je vous laisse construire la suite de la phrase !

Il m’a fallu déployer beaucoup de pédagogie pour que mon épouse se fasse vacciner ! Comme beaucoup, « on n’a pas de recul », « cette nouvelle technique n’a pas fait ses preuves », « et les effets secondaires… » Des chicayages a n’en plus finir !

Bien évidemment, toute vaccination comporte un risque ! Combien a-t-on (toutes marques de vaccins confondues) enregistré d’effets secondaires GRAVES en notre pays ? Plus que minime par rapport au nombre de vaccins administrés ! Et puis, la peur n’évite pas le danger !

J’ai beaucoup de difficultés à comprendre la position des « anti-vaccins ».

Il y a un choix civique et moral à faire pour chacun d’entre nous : « Je me protège pour protéger les autres et j’évite la contamination ». Il est certain que tant que l’on n’aura pas atteint une forme d’immunité collective, le virus et ses variants gagneront la bataille engagée.

Beaucoup de maladresse dans l’art et la manière de convertir les récalcitrants à la religion vaccinale !

Vouloir, comme en Italie, imposer la vaccination OBLIGATOIRE pour les « soignants » n’est pas la bonne formule. D’abord, qu’assimile-t-on au mot « soignant » ? Le personnel médical de la première ligne de front ? Non, car je pense que ces personnes, très exposées aux risques, le sont. Le personnel d’accompagnement des malades ? Une partie l’est ! Les paramédicaux qui dispensent des soins infirmiers ? Une réticence y persiste.

Il est grand temps de prendre conscience que RIEN n’est gagné ! Plus il y aura de gens vaccinés, plus nous éviterons les risques majeurs occasionnés par le virus.

Nul, pour autant, n’est certain d’échapper au virus mais les antigènes fabriqués lui mèneront la vie dure.

Ayons une conscience COLLECTIVE et essayons de convaincre celles et ceux de notre entourage qui refusent le vaccin pour des chicayages que nous pouvons, avec NOS MOTS SIMPLES, démontés sans être le scientifique de premier ordre qui professe sa leçon.

Je ne suis ni le serviteur de Monsieur VERAN, ni de Monsieur « VACCIN ».

Je voudrais que nous évitions cette nouvelle déferlante qui nous condamnera au confinement, au couvre-feu, à la perte de notre liberté. Il se pourrait que je devienne « rebelle » !

Oui, j’ai surmonté mes "interrogations" ! Je suis vacciné pleinement depuis le 22 avril et heureux d'avoir converti ma femme et mon fils à la vaccination "désir" !

Ne nous abstenons pas !

Soyons toutes et tous RESPONSABLES !

Relevons ce défi de santé publique !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article