Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Des échos, des interrogations, des questionnements, j’en ai eu et les assume.

Des échos, des interrogations, des questionnements, j’en ai eu et les assume.

Il est vrai que j’ai été très souvent un « spectateur »- averti malgré tout - de la « chose dite municipale ». Je ne pense pas avoir manqué une seule consultation électorale en qualité de votant et de scrutateur quasi professionnel ! Je n’ai été qu’un « acteur » en commentant – à mon gré - tous ces épisodes électoraux.

Il est vrai que je n’ai pas usé mes fonds de culotte sur les chaises allouées lors des conseils municipaux ! Bien des raisons à ceci : le job, et toujours le job ! Très tôt le matin, très tard le soir !

NON, ne croyez surtout pas que je me suis mis sur la touche ! J’ai tous les comptes rendus municipaux - tout comme j’ai conservé les « écrits » des campagnes… - Je m’instruis en les lisant !

A reprendre les thématiques abordées par les uns et les autres depuis des années, j’ai pu mesurer la distance qui sépare le rêve de la réalité !

Combien de sujets mis sur la scène publique lors des séquences électorales sans le lever de rideau !

Le brigadier n’a même pas eu le loisir de frapper les 3 coups ! Les acteurs avaient oublié la partition !

Un maire comme une mairesse ne sont que des « humains » avant tout avec leur force et leur faiblesse ! Le « parfait » ? Un dessert glacé !

Ce ne sont ni des « magiciens », ni des « charlatans » !

Cette charge d’administrateur communal pourrait être moins pénible à assumer SI un véritable travail d’équipe s’installait. Je me ferai donc un point d’honneur à mettre en œuvre cette éthique. Il est exclu que je me lance dans une quelconque « chasse aux sorcières » comme j’ai pu l’entendre ! Revoir la distribution des rôles dans l’organisation interne du personnel communal me paraitrait être une bonne chose. Celle-ci ne pouvant s’effectuer qu’avec l’assentiment des personnes et sans aucune compromission ! L’objectif : Être plus proche et plus à l’écoute de nos administré(e)s, de VOUS.

Je le répète – et le répèterai encore - car cette question m’est souvent posée : « Quel est votre programme ? »

Sachez que je n’ai pas de programme à but purement électoraliste… mais des « objectifs » à court, moyen et long terme. Ceux-ci vous seront dévoilés en début 2020.

D’autres points abordés :

« Que comptez-vous faire pour nous éviter le bruit des avions au-dessus de LIZY et l’odeur du kérosène ? » RIEN ! Le maire n’a aucun pouvoir pour faire modifier et/ou dévier la trajectoire des aéroplanes. Sachez également que je soutiens, à titre purement personnel, la pétition qui s’oppose à la vente d’ADP à des lobbies financiers ! ROISSY - CDG est un pôle d’activité et d’attractivité qui emploie bon nombre de personnes du nord-est de la Seine et Marne, de l’Oise, de l’Aisne.

« Que comptez-vous faire pour désengorger le chemin noir en direction de la gare via le rond-point de la Mairie en fin d’après-midi ? » Remettre sur le tapis la déviation du nord de LIZY… NON ! Ce serait VOUS mentir car l’Etat n’apportera nullement son obole ! Où en sont les déviations tant réclamées de TRILPORT et VARREDDES ? Dans les cartons ! Il faudra encore subir, hélas !

Si vous avez des questions à me poser, n’hésitez surtout pas !

Je vous répondrai avec ma franchise et sans ambages.

Ce n’est qu’une mise au point et non une mise en appétit !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article