Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Certaines fois, je suis déconcerté…

Certaines fois, je suis déconcerté…

Il a fallu que ce soit le jour de Noël pour que je m'interroge sur le sens des autres...

Une fois n’est pas coutume… - Surtout chez moi ! – je suis allé à la messe de la Nativité. Ce n’était nullement prémédité, simplement le désir de me recueillir un instant autour de la crèche comme les bergers l’auraient fait il y a bien longtemps.

Quand je pense que des plus que croyants-pratiquants que moi (et ils n’ont pas de mal à l’être…) ont manifesté leur profonde tristesse (un crève-cœur pour des fidèles) à ne pouvoir satisfaire à leur envie de fêter la naissance de Jésus à Notre Dame de PARIS !  La cause est entendue mes seigneurs ! J’avoue humblement que cette attitude m’attriste profondément. Il leur faut le faste de la cathédrale pour se recueillir, pour prier ? Alors, j’en perds mon latin ! Doit-on nécessairement franchir la porte d’une chapelle, d’une église, d’une cathédrale pour prier ? Je dis, sans ambages, NON !

L’habit ne fait pas le moine dit-on. Et le lieu de recueillement n’est pas un cadre défini ! Je n’ai nul besoin d’un lieu particulier et dédié pour me recueillir. Quand j’étais môme, on m’avait appris à me mettre à genoux au pied de mon lit pour réciter la prière du soir ! Je ne suis plus môme, je ne me mets pas à genoux chaque soir pour interroger « l’esprit saint », mais il m’arrive d’avoir le désir de l’interpeller – avec tout le respect que je lui dois – dans des lieux autres que ceux réservés à la pratique d’un culte.

J’ai eu maintes discussions « théologiques » avec le Père BOUTROS. Ce que j’ai apprécié chez cet homme de culte (et de grande culture) c’était son intelligence, son ouverture d’esprit et sa sincérité. Des « désaccords » nous en avions eus mais jamais de crispations.

Je lui ai toujours dit que le « Jésus de Nazareth » était un homme comme moi, comme lui avec ses qualités, ses faiblesses et ses défauts. Je ne l’ai jamais considéré comme un être surnaturel : Tantôt exorciste en chasseur de démon, tantôt guérisseur, mais surtout prédicateur ! Il s’adressait aux gens qu’il croisait, rencontrait pour leur parler de « Dieu ». Sans tomber dans la caricature, il était le VRP de la religion chrétienne ! Il savait se faire écouter pour qui voulait bien l’entendre ! Il sermonnait les foules sur les routes, les places publiques… Il était un humain avant tout !

C’est cette image d’un être naturel, normal, que j’entretiens.

Comme on le dit communément, à chacun sa religion !

Calendrier « Julien », calendrier « Grégorien » NOËL, c’est Noël mais pas aux mêmes dates !

Mais au fait, NOËL, fête chrétienne ou fête païenne ?

Je vous laisse le libre choix selon vos convictions ! Je les respecte !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article
A
Justes paroles, remplies de sincérité, de croyance , de respect de l'autre, et d'exacte vérité, sur la façon de montrer son intérêt, à la manière de pratiquer, en tout lieux possibles, son intérêt pour la religion. Dieu se vénère partout ici-bas, et pas uniquement dans les églises
Répondre