Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

« Au feu les pompiers, v’la maison qui brûle ! »

« Au feu les pompiers, v’la maison qui brûle ! »

Les raisons d’une colère sont multiples : Elles perdurent depuis la grève entamée en juin 2019 et reconduite tout en respectant une astreinte pour un service minimum. Leur conscience professionnelle leur demandant d’être aux services de la population lors des risques encourus.

En France, les pompiers professionnels représentent 16 % des quelque 247.000 pompiers, le reste étant à 80 % des volontaires.

Aujourd’hui, une manifestation nationale des pompiers est organisée à Paris . Un rassemblement de 5.000 à 10.000 personne qui réclament notamment un renfort des effectifs pour satisfaire à l’obligation de secours dans des interventions de plus en plus fréquentes, davantage de moyens de protections face aux agressions multiples, une revalorisation des salaires, et le maintien du régime de retraite.

Dans la capitale, des tensions ont éclaté entre des pompiers et des forces de l'ordre, qui ont utilisé des gaz lacrymogènes et des canons à eau pour disperser les manifestants. Il n’y avait ni « gilet jaune », ni « black bloc » mais l’exaspération est telle qu’une allumette déclenche l’explosion ! Tout va très bien Monsieur le Premier Ministre ! Eh oui, c’est une profession livrée à elle-même face à la recrudescence des demandes de secours et d’assistance !

Pour notre département, le SDIS 77 (Service Départemental d'Incendie et de Secours de Seine-et-Marne) est un établissement de type public qui compte quelque 3 000 sapeurs-pompiers volontaires, 1 250 sapeurs-pompiers professionnels dont 330 personnels administratifs, techniques et sociaux. Les interventions sont réalisées à l'aide de 900 véhicules répartis sur 80 sites dans le département.

Le budget global était en 2018 de 171,9 M€ dont 137,4 M€ pour le fonctionnement financé à hauteur de 82% par le conseil départemental, soit 112,5 M€. Le reste étant à la charge des communes du département.

Le fonctionnement représente les 3/4 du budget global du SDIS.

Je crois, qu’aux dernières nouvelles, le mouvement de grève est reconduit.

Il serait grand temps de composer le 18 et d’écouter le malaise à chaud !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article