La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

A l’Immortelle !

A l’Immortelle !

Oui Madame VEIL vous le fûtes durant la terrible épreuve de la Shoah dans ce camp de la mort de Birkenau. Votre père, votre mère, votre frère furent les victimes innocentes du nazisme exacerbé par un antisémitisme extrême.

Oui, Madame VEIL, vous l’avez été après la mort accidentelle de votre sœur - votre confidente, votre complice – pour avoir surmonté cette immense douleur qui vous frappait encore.

Oui, Madame VEIL, vous l’étiez dans votre parcours politique extraordinaire où sans céder aux plats de lentilles – comme on le dirait aujourd’hui – vous avez menez votre loi – celle qui porte votre nom au nom de toutes les femmes - sur les fonts baptismaux d’une assemblée Nationale « machiste » de l’époque. Vous l’étiez encore davantage quand le grand Monsieur d’ORMESSON vous nomma « Immortelle » dans le fauteuil de RACINE à l’Académie. 

Oui, Madame VEIL, vous le resterez car l’esprit VEIL veillera – je l’espère vivement – sur celles et ceux qui auront cette même détermination à mener les combats pour une juste cause sans s’ébrouer dans la causerie !

Bon repos Madame et encore merci pour votre dévouement marqué tant à la cause féminine qu’à l’Europe de la paix.

Que cette leçon d’humilité soit reçue et vécue par celles et ceux qui se lancent dans le combat de la cause juste et noble, celle du peuple, de l’intérêt général et non d’une secte.

Respectueusement vôtre.

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Delatte JM

Ni rebelle, ni godillot, je voudrais que ce blog soit celui de la liberté de la parole, dans le respect élémentaire de la civilité, de la tolérance et le lieu d'échange dans la confrontation d'idées.
Voir le profil de Delatte JM sur le portail Overblog

Commenter cet article