Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le bloc-notes de J.M DELATTE

J'entretiens cette page pour exprimer mes convictions, dire mes coups de coeur, pousser des coups de gueule, publier des photos et tenter quelquefois d'avoir de l'humour. La chronique de l'air du temps ! Celui qui se présente à mes yeux ! Ma façon de revendiquer ma LIBERTE ! Exprimez-vous ! Suivez-moi et inscrivez vous sur ma Newsletter. Ni pub, ni enregistrement de données ! Accès sécurisé ! Accès gratuit. Un gaulois et fier de l'être !

Les « Hommes du Président » !

Publié le 19 Novembre 2015 par Delatte JM in Mon point de vue

Les « Hommes du Président » !

Le dernier conseil communautaire ressemblait plus à un règlement de comptes avec gestion du report à nouveau ! Le président, Pierre EELBODE, maire de Cocherel, a purement et simplement démis de leur fonction de vice-président, 3 conseillers communautaires à la grande surprise des membres présents.

Je ne suis pas dans la « nomenklatura » et ne peux donc pas vous faire part des différents qui les opposent ! C’est comme toujours la même transparence !

Les 3 conseillers démis sont : Denis WALLE, Maire d’Armentières en Brie – Daniel NICOLASNicolle CONAN, Mairesse de Lizy sur Ourcq.

D’après l’article paru dans le journal « La Marne », il serait « reproché » à Denis WALLE d’être un frein à une collaboration efficace sur certains dossiers comme celui de la Pyramide. Je rappelle que le Président a délégué à son premier adjoint, Robert PICAUD, la gestion des travaux du projet… Cette « nomination brutale » à un poste de responsabilité peut induire la notion de « conflit d’intérêts » et de « mélange de genres » surtout si d’autres liens peuvent être démontrés entre les personnes… Même s’il n’y a aucune preuve d’actes préjudiciables, la notion de conflit d’intérêts peut créer une apparence de doute susceptible de miner la confiance en la capacité de la personne à assumer sa responsabilité.

Un prochain conseil procédera à l’élection des vice-présidents démis.

 

 

Commenter cet article